•  

     
    © Photо: NASA
     

    Comète ISON : les habitants de la Terre se préparent à observer un feu d'artifice spatial

     
    Par La Voix de la Russie | La « comète du siècle » ISON que les astronomes du monde entier observent avec beaucoup d’attention, est en train de s’approcher du Soleil. Jeudi, ce corps céleste devrait atteindre son périhélie – le point d’orbite le plus rapproché du Soleil, autour duquel il tourne. Selon les chercheurs, la comète ne risque pas de survivre une fois qu’elle s’approchera de l’étoile au centre du système solaire. Et ce rapprochement va créer un feu d’artifice spatial inoubliable que les habitants de la Terre pourront observer.

    Cette comète était l’une des plus claires au cours de ces dernières décennies, d’où l’intérêt que lui portent les astronomes. Ils la surveillent depuis le mois de septembre de l’année dernière, lorsque deux chercheurs, le Russe Artem Novitchonok et le Biélorusse Vitali Nevsky, l’ont découverte. La comète est devenue beaucoup plus rayonnante une fois qu’elle s’est approchée de la Terre. C’est à ce moment là qu’elle a émis un flash très puissant. Selon les astronomes, son éclat actuel peut être comparé à l'éclat de l’étoile la plus brillante dans le ciel - Sirius.

    « Elle est devenue plus brillante, car le processus d’éjection des particules et du gaz de son noyau a déjà commencé », explique Vladislav Chevtchenko, chef du département de recherche sur la Lune et les planètes à l’Institut astronomique Sternberg. « Ces substances sont éjectées de manière intense du noyau de la comète, couvert d’une croute de glace. C’est pourquoi la taille du nuage lumineux augmente en volume et en intensité ». ​​

    Ce jeudi, la comète passera à une distance minimale du Soleil – à environ 1,16 millions de kilomètres. Selon de nombreux chercheurs, ISON ne survivra pas à ce rapprochement : sous l'influence de la gravité du Soleil et de la température de près de 3000 degrés, le corps céleste risque de se désintégrer en plusieurs morceaux. Cette désintégration sera accompagnée par un spectacle lumineux phénoménal.

    « Nous verrons une étoile avec une grande queue », explique Anatoli Denissov le directeur du planétarium d’Oufa (Oural). « Cette queue, selon les prévisions, se trouvera sous un angle de 30 degrés, voire plus, - un tiers de la distance entre l’horizon et le zénith. Nous pourrons observer ce spectacle impressionnant en matinée du 3 au 5 décembre prochain. C’est autour de ces dates que la comète sera parfaitement visible ».

    Actuellement ISON est invisible à l’œil nu. La comète fond littéralement dans le rayonnement solaire. Mais les scientifiques promettent un spectacle encore plus impressionnant que lors de l’éclatement de la comète Lovejoy il y a quelques années. En 2011, avant les fêtes de Noël, des images fantastiques de la queue de cette comète dans le ciel ont fait le tour du monde. Cette année là, seuls les habitants de l’hémisphère Sud avaient la chance d’observer la comète. En décembre, ce sera au tour des habitants de l’hémisphère Nord de profiter de ce feu d’artifice spatial haut en couleurs.

    Source: http://french.ruvr.ru/2013_11_28/Comete-ISON-les-habitants-de-la-Terre-se-preparent-a-observer-un-feu-dartifice-spatial-6089/
     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     
    © Photо: NASA
     

    Comète ISON : les habitants de la Terre se préparent à observer un feu d'artifice spatial

     

    Par La Voix de la Russie | La « comète du siècle » ISON que les astronomes du monde entier observent avec beaucoup d’attention, est en train de s’approcher du Soleil. Jeudi, ce corps céleste devrait atteindre son périhélie – le point d’orbite le plus rapproché du Soleil, autour duquel il tourne. Selon les chercheurs, la comète ne risque pas de survivre une fois qu’elle s’approchera de l’étoile au centre du système solaire. Et ce rapprochement va créer un feu d’artifice spatial inoubliable que les habitants de la Terre pourront observer.

    Cette comète était l’une des plus claires au cours de ces dernières décennies, d’où l’intérêt que lui portent les astronomes. Ils la surveillent depuis le mois de septembre de l’année dernière, lorsque deux chercheurs, le Russe Artem Novitchonok et le Biélorusse Vitali Nevsky, l’ont découverte. La comète est devenue beaucoup plus rayonnante une fois qu’elle s’est approchée de la Terre. C’est à ce moment là qu’elle a émis un flash très puissant. Selon les astronomes, son éclat actuel peut être comparé à l'éclat de l’étoile la plus brillante dans le ciel - Sirius.

    « Elle est devenue plus brillante, car le processus d’éjection des particules et du gaz de son noyau a déjà commencé », explique Vladislav Chevtchenko, chef du département de recherche sur la Lune et les planètes à l’Institut astronomique Sternberg. « Ces substances sont éjectées de manière intense du noyau de la comète, couvert d’une croute de glace. C’est pourquoi la taille du nuage lumineux augmente en volume et en intensité ». ​​

    Ce jeudi, la comète passera à une distance minimale du Soleil – à environ 1,16 millions de kilomètres. Selon de nombreux chercheurs, ISON ne survivra pas à ce rapprochement : sous l'influence de la gravité du Soleil et de la température de près de 3000 degrés, le corps céleste risque de se désintégrer en plusieurs morceaux. Cette désintégration sera accompagnée par un spectacle lumineux phénoménal.

    « Nous verrons une étoile avec une grande queue », explique Anatoli Denissov le directeur du planétarium d’Oufa (Oural). « Cette queue, selon les prévisions, se trouvera sous un angle de 30 degrés, voire plus, - un tiers de la distance entre l’horizon et le zénith. Nous pourrons observer ce spectacle impressionnant en matinée du 3 au 5 décembre prochain. C’est autour de ces dates que la comète sera parfaitement visible ».

    Actuellement ISON est invisible à l’œil nu. La comète fond littéralement dans le rayonnement solaire. Mais les scientifiques promettent un spectacle encore plus impressionnant que lors de l’éclatement de la comète Lovejoy il y a quelques années. En 2011, avant les fêtes de Noël, des images fantastiques de la queue de cette comète dans le ciel ont fait le tour du monde. Cette année là, seuls les habitants de l’hémisphère Sud avaient la chance d’observer la comète. En décembre, ce sera au tour des habitants de l’hémisphère Nord de profiter de ce feu d’artifice spatial haut en couleurs.

    Source: http://french.ruvr.ru/2013_11_28/Comete-ISON-les-habitants-de-la-Terre-se-preparent-a-observer-un-feu-dartifice-spatial-6089/
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     


    © NASA
     
     
     

    Des débris de la comète ISON peuvent tomber sur la tête des Terriens

     

    Par La Voix de la Russie | La comète ISON détruite après le passage près du soleil promet d' « offir » aux Terriens une pluie de météorites pour le Jour de l'an, a communiqué Sergueï Smirnov, secrétaire de presse de l'Observatoire de Poulkovo.

    Selon lui, le passage de la Terre à travers le nuage laissé par la comète et une augmentation de l'activité de météores coïncideront avec la parade des planètes alors que Mercure, Vénus, la Terre, Jupiter et Pluton s'aligneront en face du Soleil, ce qui arrive très rarement.

    La comète ISON a été découverte il y a un an par l'astronome russe Artiom Novitchkov et son collègue biélorusse Vitali Nevski. Elle était promise à la gloire de la comète la plus lumineuse de la décennie.
    Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_11_29/Des-debris-de-la-comete-ISON-peuvent-tomber-sur-la-tete-des-Terriens-0760/
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique