• DIEU ET LA FRANCE

     

     Prophéties pour la France

     

    DIEU ET LA FRANCE

    Par Louis-Hubert Remy

     

    300px-Jehanne_signature[2]

     

    En texte :

    Pendant 1300 ans Dieu a choisi le gouvernant de notre pays.

    Lié par le pacte de Reims avec St Louis, Il a assuré une continuité inégalée à la succession des rois.

    Même dans le cas des rois prévaricateurs, prévu par le testament de saint Remy, Dieu est intervenu soit miraculeusement, soit par des causes secondes.

    La plus grande intervention divine eut lieu avec sainte Jehanne d’Arc. C’est une grande leçon pour nous.

    Dieu, tenu par le pacte de Reims conclu avec St Louis, se devait de sauver la France.

    Il le fit d’une manière divine en formant une vierge consacrée, La Pucelle, pour devenir à seize ans le chef des armées royales ; ni lieutenant, ni capitaine, mais directement chef suprême des armées royales !

    Et en quelques mois tout changea : l’ordre et la paix succédèrent à la guerre civile, à la famine, aux meurtres et aux pillages qui duraient depuis de longues années.

    Mais il s’était passé l’évènement le plus important de toute l’histoire de France, c’était au lendemain de la bataille de Patay (1000 anglais morts contre seulement 2 (ou 5) français), un énorme miracle.

     

    Jeanne demande au futur Roi “le Royaume de France” (pas pour elle, pour Jésus).

    Explications :

    Dès première rencontre avec le futur Charles VII, le 7 mars à Chinon, elle a demande à Charles 3 choses.

    Et pour prouver que ça vient de Dieu, elle lui dit : “Tu as fait le 1er novembre précédent une prière dans ton cœur (seul Dieu pouvait le savoir), et voilà ce que tu as demandé …”

    Charles savait donc que ça venait du Ciel.

    (Jeanne rencontre Charles VII à Chinon (miniature)

    Elle lui dit alors :

    -“Tu es le fils de ton père”.

    Personne n’y croyait, même pas son père Charles VI “le fol” qui avait parlé de son fils comme le pseudo-dauphin.

    Les Anglais avaient alors une armée, les Bourguignon une petite, mais Charles VII était un homme seul et déconsidéré.

    -“Tu dois aller te faire sacrer à Reims, tout de suite”.

    Dans ce cas, tu seras protégé (par le serment de Dieu aux Rois de France) et la France entière saura que tu es le fils de ton père.

    Et elle lui demande 3 choses:

    1. De pardonner à ses ennemis (ce genre de chose ne peut exister que dans le monde chrétien).

    2. De recevoir tous les gens de son royaume.

    Au contraire, à Azincourt, toute la noblesse française s’était moquée de touts les petites gens et les Anglais avaient dit: Ce n’était pas nous qui combattions, c’était Dieu qui combattait contre les Français.

    3. De donner son Royaume à Dieu et que Dieu ferait pour lui ce qu’il avait fait pour ses prédécesseurs.

    Charles commence par hésiter. C’est une conversation entre 2 jeunes gens. Jeanne a 16 ans (peut-être 16 ans 1/2) et Charles pas beaucoup plus.

    Subjugué par la force intérieure de Jeanne, Charles finit pas accepter.

    Mais la Pucelle exige un acte notarié et signé par les 4 secrétaires du Roi.

    Charles demande à ses secrétaires d’écrire un document : “Charles donne son royaume à Jésus”.

    Silence extraordinaire dans toute l’assemblée stupéfaite.

    Et bientôt après, Jésus rend le royaume à Charles.

    C’est un grand évènement. C’est l’évènement le plus important de toute l’histoire de France.

    C’est Jésus qui choisit le Roi.

    Jeanne a été Reine de France très peu de temps, elle a fait un seul acte, c’est absolument extraordinaire.

    C’est la continuation du pacte entre Dieu et St Louis.

     

    « Les 10 commandements, version temps modernesL’Antéchrist »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :