•  

     

    Le sang de Jésus nous purifie de tout péché

     

    Le sang de Jésus nous purifie de tout péché - Tim Conway

     
    Nous avons un avocat actuellement en Jésus Christ, et Son sang actuellement nous purifie; et il y a actuellement le pardon et Il est actuellement fidèle et juste pour nous pardonner nos transgressions et nous purifier de toute injustice.

    PDF: http://illbehonest.com/french/le-sang...

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     Allumer, Balayer et Chercher 

    Jean Bosco Kindomba

     

    « C’est votre destin d’être comme Jésus-Christ. Il a vécu sur la terre notamment pour vous donner l’image de ce que vous êtes selon la pensée première de Dieu et vous dire pourquoi vous êtes sur terre. Il est venu vous montrer qui vous êtes vraiment, ce que vous êtes supposés être et avoir. Sa vie est la plus grande inspiration dont vous avez besoin. »

    Jésus-Christ nous a montré notre vraie nature.

    La nature héritée du péché est notre seconde nature. Ce n’est pas notre véritable nature.

    La vie terrestre de Jésus-Christ est la démonstration de notre vraie nature. Par sa vie, il a tenu à passer le message suivant à chaque être humain: « Regardez-moi vivre et vous verrez en moi ce que vous êtes fondamentalement. C’est cela la vie que vous devez mener, ne vous contentez pas de moins. »

    Paul ne dit pas seulement que Jésus-Christ est l’image du Dieu invisible, mais il affirme aussi : « Il est … le premier-né de toute la création. » Colossiens 1 :15

    Ceci fait référence à sa position par rapport à la nouvelle création après sa résurrection des morts. Il est le premier-né de la nouvelle création rachetée et libérée de la corruption du péché, néanmoins il n’est pas le seul nouveau-né. Tous ceux qui acceptent de passer par sa mort et sa résurrection reçoivent sa nature incorruptible.

    Il dit aussi: « Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. » Romains 8:29.

    Voilà la pensée originelle de Dieu pour nous, ce qu’il a prévu pour chacun avant la fondation du monde: que nous soyons semblables à Jésus-Christ. C’est ce que nous sommes supposés être. En lui nous entrevoyons notre vraie nature. Contemplez-le pendant que vous lisez les Evangiles. Voyez son style de vie caractérisé par une totale dépendance à Dieu et la victoire sur le diable, ainsi que le péché. C’est cela que nous sommes supposés vivre. C’est en fonction de ce que nous percevons en Lui que nous devons allumer, balayer et chercher.

    C’est votre destin d’être comme Jésus-Christ. Il a vécu sur la terre notamment pour vous donner l’image de ce que vous êtes selon la pensée première de Dieu et vous dire pourquoi vous êtes sur terre. Il est venu vous montrer qui vous êtes vraiment, ce que vous êtes supposés être et avoir. Sa vie est la plus grande inspiration dont vous avez besoin.

    Lorsque vous lisez la Parole de Dieu, vous devez toujours vous rappeler que la chose la plus importante à comprendre, ce ne sont pas les paroles que Dieu prononce, mais son coeur. Vous devez toujours chercher à comprendre le coeur de Dieu.

    Ce que vous pouvez voir, vous pouvez le reproduire. C’est pourquoi je vous invite à voir en Jésus-Christ le modèle de ce que vous êtes fondamentalement. Chaque fois qu’une personne voit l’impossible devenir possible, ses horizons s’élargissent et son potentiel se mobilise. Je souhaite que ce soit le cas pour vous maintenant.

    Source: http://www.enseignemoi.com/jean-bosco-kindomba/texte/allumer-balayer-et-chercher-28148.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

    Mépriser l’ignominie

     

    Mépriser l’ignominie – DPM

    Jésus a porté notre ignominie afin que nous puissions partager sa gloire.

    Voici un bref récit de ce qui s’est passé après l’arrestation de Jésus dans le jardin de Géthsémané. Ponce Pilate avait remis Jésus entre les mains des soldats pour qu’ils l’amènent sur son lieu d’exécution. 

    «Les soldats du gouverneur conduisirent Jésus dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de lui toute la cohorte. Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d’un manteau écarlate. Ils tressèrent une couronne d’épines, qu’ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s’agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs! Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête. Après s’être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier….Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique. Puis ils s’assirent, et le gardèrent.»  (Matthieu 27:27–31, 35–36)

    En réalité, Jésus a été exposé nu par deux fois lors de ces événements. Et ils se sont assis pour le regarder sur la croix pendant trois heures. La plupart des représentations de Jésus sur la croix, le montrent vêtu d’un vague pagne. Mais il n’y avait pas de pagne, il a été exposé nu. Sa honte était exposée à la vue de tous les passants, qui se moquaient.

    L’épître aux Hébreux souligne ce principe: «Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie….» (Hébreux 12:2).

    Merci Jésus, pour ton œuvre sur la croix. Je proclame que Jésus a été exposé à la honte à ma place, qu’il a enduré la croix et méprisé l’ignominie, car, il a porté mon ignominie afin que je puisse partager sa gloire. Amen.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique