•  

    LE MONDE EST SUREXCITÉ

    Selon Franklin Graham : « Le monde est surexcité du Moyen-Orient à la Corée du Nord, alors, Jésus-Christ arrive. »

     

    LE-MONDE-EST-SUREXCITÉ-1

    Franklin Graham, dirigeant de l’organisation d’aide internationale Samaritan’s Purse, a visité un des centres de traitements du choléra de l’organisation dans le quartier Cité Soleil de Port-au-Prince, le 8 janvier 2011.

    Le prédicateur évangélique, le révérend Franklin Graham, a dit que les titres de la presse internationale indiquent que le monde est surexcité et a exhorté les gens à faire confiance à Jésus-Christ, qui va un jour faire « table rase ».

    « Alors que les États-Unis se concentrent sur leur propre politique, le monde est surexcité.  Les signes de danger sont partout.  Les décapitations, les viols, les meurtres et les attentats se produisent chaque jour à travers l’Afrique du Nord, à travers le Moyen-Orient, et tout le long du chemin jusqu’aux frontières de l’Inde, » a écrit Franklin Graham jeudi sur sa page Facebook.

    « Les forces armées américaines déploient des avions de combat en Finlande pour contrer les mouvements de la Russie dans cette région, la Chine déploie des missiles sur une île artificielle qu’ils ont construite dans la Mer de Chine méridionale, malgré les objections de la communauté internationale ; et la Corée du Nord a testé avec succès un missile à longue portée qui a le potentiel d’atteindre finalement l’Amérique avec une bombe nucléaire » a-t-il mentionné sur certains des développements internationaux de ces derniers temps.

    Le fils du célèbre évangéliste, Billy Graham, qui dirige l’organisation d’aide chrétienne Samaritan’s Purse, a déclaré que l’ensemble de l’instabilité politique et économique mondiale démontre que le seul espoir pour le monde est « Dieu Tout-Puissant ».

    « Un jour, il va effacer l’ardoise et créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre ; et on ne se souviendra plus des choses passées, elles ne reviendront pas à notre esprit. » (Ésaïe 65:17) Pour ceux qui ont fait confiance à son Fils, Jésus-Christ, par la foi, il y a un avenir éternel avec lui à attendre, » a-t-il poursuivi.

    Franklin Graham a été franc au sujet des problèmes mondiaux, tels que les persécutions et les génocides des chrétiens au Moyen-Orient entre les mains du groupe terroriste État Islamique, et a exhorté le président Obama à reconnaître la gravité de la question.

    « Les assassinats de masses, les crucifixions, les décapitations, l’esclavage, les viols, les destructions des églises, le vol des terres et des richesses, et les conversions forcées à l’Islam, ce sont toutes des horreurs que les chrétiens du Moyen-Orient connaissent », a déclaré en décembre Franklin Graham, en insistant sur le fait que Barack Obama devrait reconnaître officiellement le traitement des chrétiens comme un génocide.

    « ISIS ne veut pas coexister avec les chrétiens, ils veulent les éliminer », a-t-il ajouté.  « Il s’agit d’un génocide contre les chrétiens, et leurs vies ont une grande importance. »

    Franklin Graham a été également très loquace au sujet des élections présidentielles de 2016.

    Alors que Franklin Graham n’a pas soutenu un candidat, il a mis en garde les chrétiens qu’ils pourraient « perdre ce pays » à moins qu’ils sortent pour voter.

    « L’Amérique est en train d’être dépouillée de son héritage Biblique, » a déclaré Franklin Graham, la semaine dernière, en parlant à la State House de Columbia, en Caroline du Sud, et en encourageant les croyants à « voter pour les candidats qui se présentent avec la vérité biblique et les principes bibliques, et qui sont prêts à vivre selon eux. »

    « Je veux atteindre autant de chrétiens que possible pour les faire voter aux prochaines élections » a-t-il ajouté, en parlant de sa Decision America Tour.

    « Notre pays va dans la mauvaise direction. Et, je pense que certains des politiciens qui dirigent présentement sont pris dans la colère et la frustration dans ce pays.  Et, je veux que les chrétiens sachent que leur vote compte parce que nous avons enlevé Dieu du gouvernement, des écoles et de tout le reste, et nous devons y ramener Dieu » a insisté Franklin Graham.

    Source : Christian Post

    Traduit par PLEINSFEUX.ORG

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    La persécution a toujours été le lot des Chrétiens fidèles. Dans cette étude, Jacob Prasch, d’origine juive, nous présente quels sont les effets et les fruits de la persécution. Nous serons tous éprouvés, mais cette épreuve sera révélatrice ! 

     

    144235436592

     

    Les fruits de la persécution

    La persécution a toujours été le lot des Chrétiens fidèles. Dans cette étude, Jacob Prasch, d’origine juive, nous présente quels sont les effets et les fruits de la persécution. Nous serons tous éprouvés, mais cette épreuve sera révélatrice ! 

     

    Écris à l’ange de l’Église de Smyrne : Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie : Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort. (Apoc. 2 :8-11).

    Les fruits de la persécution

    Etudions brièvement quels sont les fruits de la persécution.

    Saul avait approuvé le meurtre d’Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l’Église de Jérusalem ; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. Des hommes pieux ensevelirent Étienne, et le pleurèrent à grand bruit. Saul, de son côté, ravageait l’Église ; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison. Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole. (Actes 8 :1-4).

    Les apôtres n’avaient pas encore compris quelle était la vision magnifique de Dieu. Ils étaient toujours attachés au Temple. Ils n’avaient pas compris que le plan de Dieu était de faire connaître l’Évangile aux Gentils.

    C’était un premier aspect. Mais remarquez que certains Chrétiens furent dispersés, et d’autres ne le furent pas.

    On pourrait penser qu’ils avaient déjà oublié les paroles de Jésus, dans Matthieu 10 :23 :

    Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n’aurez pas achevé de parcourir les villes d’Israël que le Fils de l’homme sera venu .

    Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’une Eglise repliée sur elle-même a oublié qu’elle devait être missionnaire ! 

    Ils avaient oublié d’évangéliser !

    L’église était née au moment où de grandes foules étaient assemblées à Jérusalem pour le Fête de la Pentecôte.

    Les Chrétiens avaient commencé à se dire, comme aujourd’hui :

    Laissons ceux qui ne sont pas sauvés s’approcher de nous pour entendre l’Evangile !

    Ils avaient oublié la mission que leur avait confiée le Seigneur. Ils avaient oublié d’évangéliser le monde !

    Avant d’arriver à Actes 10, nous pouvons voir que Pierre avait besoin de recevoir une révélation plus profonde. Il avait oublié la « Grande Commission » :

    Étre des témoins à Jérusalem, en Judée, en Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. !

    L’Église, à commencer par les apôtres, avait commencé à mal interpréter et à oublier les enseignements de Jésus. Pierre lui-même avait besoin de mieux comprendre ce que Jésus avait voulu lui dire.

    Ils avaient oublié d’être des missionnaires.

    L’Église avait commencé à se replier sur elle-même.

    Nous avons pour pasteurs les apôtres. Dieu nous bénit ! L’Église est en pleine croissance. De toutes manières, les Juifs vont continuer à venir en masse ici, pour les Fêtes de l’Éternel. On leur annoncera l’Évangile quand ils viendront ! Pourquoi aller vers eux ? C’est Dieu qui nous les enverra !

    Ils n’avaient pas compris que Dieu voulait que les Juifs soient la lumière des Gentils. Je me rappelle lorsque j’ai immigré en Israël à la fin des années 70. J’avais été formé à l’évangélisation des Juifs à New York, dans le mouvement « Jews for Jésus » (Les Juifs pour Jésus).

    Je disais aux Chrétiens qui étaient avec moi en Israël :

    Écoutez, sortons, et commençons à évangéliser !

    Ils m’ont répondu :

    Non ! Tu n’es pas en Amérique ici ! Tu vas avoir des problèmes !

    Alors j’ai compris que nous allions avoir des problèmes, que nous n’étions pas en Amérique, et que nous pourrions trouver une manière efficace d’évangéliser, qui serait adaptée à la situation en Israël.

    Mais les Chrétiens, en fait, ne témoignaient absolument pas !

    Mais je me rappelle aussi que lorsque le Likoud (le parti de droite) a pris le pouvoir, associé aux partis religieux, et que le Centre Baptiste a été incendié, les choses ont commencé à changer.

    Par la suite, nos centres de réunions à Tibériade et à Beersheba furent aussi incendiés. Les Chrétiens se sont alors ressaisis, en disant :

    De toutes manières, ils vont continuer à incendier nos lieux de culte ! Qu’avons-nous à craindre ? Il se peut même qu’ils viennent nous lyncher, ou nous pendre, pour le moindre prétexte !

    Dieu utilise la persécution pour permettre à l’Eglise d’avancer.

    Dès qu’une église commence à oublier d’être missionnaire, elle finira par cesser même d’évangéliser.

    Dès qu’elle cessera d’évangéliser, elle finira aussi par cesser d’être évangélique dans ses doctrines !

    La persécution est donc la panacée de Dieu ! C’est Sa manière de régler nos problèmes !

    ( »Décapitation Jean-Baptiste)

    Tertullien a écrit :

    Le sang des martyrs est la semence de l’Eglise !

    La persécution nous permet d’avancer. De toutes manières, puisque le monde va nous persécuter, nous ferions bien de faire ce que nous aurions toujours dû faire : évangéliser !

    Les fausses doctrines conduisent au déclin et à la persécution.

    Écris à l’ange de l’Église de Pergame : Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants : Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure. Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité. (Apocalypse. 2 :12-14).

    Le Seigneur dit aussi à cette même Église de Pergame :

    De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes. (verset 15).

    Le mot « Nicolaïtes » vient de deux mots grecs qui signifient « nico », suppression, et « laïtes », du peuple.

    Les Nicolaïtes avaient institué une classe de prêtres, un clergé. Ils étaient revenus au modèle de l’Ancien Testament, et avaient judaïsé l’Église. Ils avaient remplacé la « prêtrise de tous les Chrétiens » par une sorte de nouvelle prêtrise de Lévites.

    Un tel système a fini par produire ce que nous voyons aujourd’hui dans l’Église Catholique ou l’Église Mormone, un « saint sacerdoce » séparé des « laïcs« . Mais on peut aussi le trouver dans d’autres églises.

    Les Nicolaïtes avaient en fait « supprimé le peuple« , dans le sens où les pasteurs dominaient sur le troupeau, comme on le voit dans Ézéchiel 34.

    Le simple fait que les conducteurs s’étaient transformés en « bergers autoritaires« , des bergers qui dominaient le peuple, comme le dit Pierre, au lieu d’être des bons bergers, à l’image de Jésus, des bergers qui seraient des modèles, ce simple fait prouvait qu’il s’était déjà passé quelque chose de mauvais dans leur cœur.

    De tels conducteurs finissent toujours par enseigner de fausses doctrines, et à entraîner toute leur église avec eux.

    (Saül ordonnant de poursuivre David– G. Doré)

    Ne voyons-nous pas cela se produire constamment dans l’histoire d’Israël, dans les Livres des Rois et des Chroniques ?

    Il leur suffisait d’avoir un roi qui était un despote, un tyran.

    Dieu les avait pourtant avertis qu’ils faisaient une erreur en désirant un roi (1 Samuel 8 :9-18).

    L’Église a donc tendance à dégénérer, au point qu’elle finit par accepter des conducteurs autoritaires et tyranniques, qui ne conduisent pas le troupeau en donnant l’exemple, mais qui le conduisent à la manière des Nicolaïtes. Il faut donc que la persécution arrive, afin de purifier l’Église.

    Dès que la persécution cesse, et que les Chrétiens recom-mencent à se sentir bien dans ce monde, les mauvaises choses recommencent à entrer dans l’Église.

    Les églises recommencent à accepter l’esprit du monde et à s’identifier avec lui, et les valeurs et les méthodes du monde recommencent à envahir l’Église.

    Il nous faut alors repasser par une nouvelle purification.

    À partir de quel moment le Christianisme a-t-il commencé à dégénérer ? À partir du moment où l’empereur Constantin en a fait une religion d’État, et où l’Église a cessé d’être persécutée.

    Des hommes comme Constantin ou Saint-Augustin ont fait beaucoup de mal à l’Eglise, et nous en voyons les traces encore aujourd’hui !

    Le premier principe de la persécution

    Nous pouvons donc définir un premier principe de la persécution : Avant que la persécution vienne, Jésus avertit l’Église fidèle, et Il avertit également l’Église infidèle.

    Comment allons-nous distinguer l’Église fidèle de l’Église infidèle ? Ceux qui font partie de l’Église fidèle ont « des oreilles pour entendre« .

    Ceux qui n’ont pas des oreilles pour entendre, entendent, mais ne comprennent pas la signification spirituelle de ce qu’ils entendent.

    La persécution sépare toujours ceux qui sont fidèles de ceux qui ne le sont pas. La persécution a toujours opéré une distinction claire entre ceux qui aiment réellement Jésus, ceux qui ne placent pas leur confiance dans le monde, et ceux qui essayent de vivre en ayant un pied dans le monde et un pied dans le Royaume de Dieu !

    Que celui qui a des oreilles entende !

    La première chose que nous pouvons voir, en ce qui concerne la persécution, est que le Seigneur Jésus avertit toujours Son Église fidèle, et qu’Il avertit aussi l’Église infidèle.

    Mais seuls ceux qui Lui sont fidèles écouteront.

    Tels des renards au milieu des ruines, tels sont tes prophètes, ô Israël ! Vous n’êtes pas montés devant les brèches, vous n’avez pas entouré d’un mur la maison d’Israël, pour demeurer fermes dans le combat, au jour de l’Éternel. Leurs visions sont vaines, et leurs oracles menteurs ; ils disent : L’Éternel a dit ! Et l’Éternel ne les a point envoyés ; et ils font espérer que leur parole s’accomplira. Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines, et les oracles que vous prononcez ne sont-ils pas menteurs ? Vous dites : L’Éternel a dit ! Et je n’ai point parlé  (Ézéchiel 13 :4-7).

    Paix ! Paix !

    Ces choses arriveront parce qu’ils égarent mon peuple, en disant : Paix ! quand il n’y a point de paix. Et mon peuple bâtit une muraille, et eux, ils la couvrent de plâtre. (Ézéchiel 13 :10).

    Cela est répété deux autres fois dans la Bible, dans Jérémie, et dans le Nouveau Testament.

    Les faux prophètes disent au peuple : « Paix ! Paix !« , quand il n’y a point de paix. Leurs prédictions ne se sont pas accomplies.

    Nous pensons souvent, comme les Grecs, que la paix est simplement l’absence de conflits.

    Mais le mot hébreu traduit par « paix » dit quelque chose de complètement différent. Il vient d’un verbe hébreu, « l’shalem », qui signifie « payer, remplir, ou accomplir ».

    En Hébreu, la paix évoque l’idée de plénitude, de chose accomplie.

    C’est de ce même verbe que dérive le mot « shalom », paix.

    Nous avons la paix avec Dieu parce que le Messie est venu pour « tout accomplir« , pour payer le prix de nos péchés. En Lui, nous sommes accomplis, nous avons tout, et nous avons la paix, parce que notre Messie est venu.

    C’est Lui qui est notre Paix.

    Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. (Jean 14 :27).

    Pour le monde, la paix est simplement l’absence de conflit. Dans son dictionnaire, Samuel Johnson dit, d’une manière sarcastique mais vraie, que la paix est une période de préparation et de séduction entre deux guerres.

    La paix biblique n’a rien à voir avec la paix que le monde donne. Jésus n’a pas promis au monde la paix !

    Sa paix n’est pas l’absence de conflit. Elle peut inclure l’absence de conflit, mais elle n’est pas nécessairement cela.

    Vous pouvez traverser le pire conflit de votre vie, et avoir la paix de Dieu. Au contraire, vous pouvez vous trouver dans une absence totale de conflit, mais sans avoir cette paix.

    Je ne vous donne pas comme le monde donne.

    Ces gens qui disaient : « Paix ! Paix !« , ne se contentaient pas de dire qu’il n’y aurait pas de conflits, de troubles, d’invasions ni de persécutions. Ils disaient que tout allait bien, que tout était merveilleux, que tout était parfait, que cela ne pouvait pas aller mieux ! Tout le monde devait être en bonne santé, béni, et en pleine prospérité. C’est ce que disent toujours aujourd’hui les faux prophètes :

    Nous allons bientôt avoir un grand réveil ! Nous allons recevoir de grandes bénédictions !

    Bien entendu, ils prédisent des choses qui ne se réalisent pas, et tentent ensuite de justifier leurs fausses prophéties, en les « recouvrant de plâtre » !

    Et mon peuple bâtit une muraille, et eux, ils la couvrent de plâtreDis à ceux qui la couvrent de plâtre qu’elle s’écroulera ; une pluie violente surviendra ; et vous, pierres de grêle, vous tomberez, et la tempête éclatera. Et voici, la muraille s’écroule ! Ne vous dira-t-on pas : Où est le plâtre dont vous l’avez couverte ? C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je ferai, dans ma fureur, éclater la tempête ; il surviendra, dans ma colère, une pluie violente ; et des pierres de grêle tomberont avec fureur pour détruire. J’abattrai la muraille que vous avez couverte de plâtre, je lui ferai toucher la terre, et ses fondements seront mis à nu ; elle s’écroulera, et vous périrez au milieu de ses ruines. Et vous saurez que je suis l’Éternel. (Ézéchiel 13 :11-14).

    Au lieu d’édifier l’Église et de la préparer à l’invasion proche, au lieu de préparer le peuple de Dieu à ce qui va réellement venir, ils lui disent que tout va continuer à aller pour le mieux.

    Pour Israël, l’invasion était sur le point de se produire, la captivité et l’exil à Babylone étaient imminents. Mais le peuple était trompé par ses conducteurs, qui continuait à lui dire :

    Nous avons la Maison du Seigneur, nous sommes le peuple de Dieu, nous serons victorieux, nous triompherons !

    Et ils leur disaient bien d’autres choses semblables !Mais c’est le contraire qui s’est produit !

    Jésus avertit l’Église

    Dieu voulait les avertir, mais seuls « ceux qui avaient des oreilles pour entendre » enten-dirent !

    Tout ce qui est arrivé dans l’histoire d’Israël est arrivé, ou arrivera de même dans l’histoire de l’Église. Ce qui est arrivé à Israël doit servir à enseigner l’Église.

    Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple : Paix ! paix ! disent-ils. Et il n’y a point de paix. (Jérémie 8 :11).

    Préparez-vous à la persécution !

    La première caractéristique de la persécution, c’est donc que Jésus avertira les Chrétiens fidèles comme ceux qui ne sont pas fidèles, mais que seuls les fidèles auront des oreilles pour entendre ! Je suis convaincu que Jésus, par le Saint-Esprit, avertit l’Église de se préparer à la persécution. Il est en train d’avertir ceux qui sont fidèles et ceux qui ne le sont pas, mais seuls les fidèles entendront Sa voix.

    Ceux qui ne sont pas fidèles suivront leurs conducteurs, qui leur disent :

    Nous avons la paix ! Tout va bien ! Dieu est à l’œuvre ! Nous sommes bénis !

    Mais ils oublient la réalité. Rodney Howard-Browne dit aux gens que tout va bien, et ils se roulent à terre en se tordant de rire, alors qu’il est évident que notre pays se précipite contre un mur ! Ces faux prophètes disent : « Paix ! Paix !« . Mais tous ceux qui sont encore sensés, qui ont une intelligence pour réfléchir, qui lisent le premier journal venu, savent bien que c’est le contraire qui est vrai !

    Le second principe de la persécution.

    Dans la persécution, c’est le diable qui est à l’œuvre. Mais Dieu contrôle toutes choses.

    Jésus dit à l’Eglise de Smyrne :

    Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. (Apoc. 2 :10).

    « Smyrne » vient d’un mot grec proche de « myrrhe« , qui signifie « mort« , ou « onction en vue de l’enterrement ». On a oint le corps de Jésus avec de la myrrhe (Jean 19 :39-40).

    Dans le Cantique des Cantiques, le fiancé « va à la montagne de la myrrhe » (il s’agit du Calvaire), pour y mourir pour Sa fiancée (Cantique 4 :6).

    La persécution vient de Satan. Mais Dieu fait jaillir la vie de la mort. Il transforme aussi le mal en bien. Il utilise donc la persécution pour parvenir à Ses propres fins. Je rappelle ce que Tertullien avait dit, à propos de l’Église primitive :

    Le sang des martyrs est la semence de l’Église.

    Seuls les Chrétiens qui aiment réellement Jésus sont prêts à mourir pour leur foi. Seuls ceux qui n’aiment pas leur vie dans ce monde sont prêts à la livrer pour le Seigneur. Dieu se sert de cela pour déraciner tout ce qui est faux, tout ce qui est le produit de l’incrédulité, afin de purifier l’Épouse de Son Fils de toute impureté doctrinale et morale.

    Le problème, en ce qui concerne la persécution, c’est que ceux qui auraient le moins besoin d’être persécutés sont les premiers à être persécutés !

    Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées. (Marc 14 :27).

    Ce sont toujours les agneaux sans défaut et sans tache, comme Jésus, qui sont massacrés les premiers. C’est bien le problème de la persécution : ce sont les Chrétiens qui n’ont pas besoin d’être persécutés qui tendent à être les premières victimes. Les autres s’enfuient !

    Quand cela devient un délit légal d’être un Chrétien, seul un authentique Chrétien ose dire encore : « Je suis Chrétien !« , tout en sachant qu’il va perdre sa vie à la suite de cette confession. Dieu utilise donc la persécution pour atteindre Ses propres fins.

    Le troisième principe de la persécution

    La meilleure façon de nous préparer à la persécution, selon l’enseignement du Nouveau Testament, est de garder notre espérance en la résurrection. Voici la première chose que Jésus déclare à l’Église de Smyrne :

    Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie. (Apoc. 2 :8)

    La résurrection de Jésus et notre résurrection sont un seul et même événement.

    Quand nous avons été plongés dans l’eau du baptême, nous sommes morts avec Lui, et, quand nous sommes sortis de l’eau, nous sommes ressuscités avec Lui. A la fin de Son message à l’Eglise de Smyrne, le Seigneur lui dit :

    Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises : Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort. (Apoc. 2 :10-11).

    Nous devons constamment regarder à la résurrection.

    Vous voyez la même chose dans 2 Corinthiens 4. Paul parle au verset 9 de la persécution, et du fait de porter en lui la mort de Jésus. Au verset 10, il dit que Sa mort fut aussi la nôtre. Puis, au verset 14, il dit :

    sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence.

    Jésus ne S’est pas seulement contenté de dire :

    Je vais mourir pour vos péchés.

    Mais Il a dit :

    Je vais mourir pour vos péchés. A présent, montez avec moi sur la croix, et venez mourir avec moi !

    Jésus ne S’est pas contenté de dire :

    Je vais ressusciter pour vous donner la vie éternelle.

    Mais Il a dit :

    Je vais vous ressusciter avec moi. Vous allez mourir avec moi, mais vous ressusciterez avec moi.

    Si vous placez votre espérance en autre chose que la résurrection, vous ne passerez jamais par une réelle résurrection ! Au moment même où Jésus prépare l’Église fidèle à passer par la persécution, Satan tente de séduire cette Église fidèle, en lui faisant croire que la persécution n’arrivera pas !

    Nous allons remporter la victoire ! Le Royaume est à nous maintenant ! Paix ! Paix !

    Et c’est exactement le contraire qui se produit !

    Le quatrième principe de la persécution

    Les pauvres sont riches, parce qu’ils recevront une couronne de martyr. Les Chrétiens pauvres sont ceux qui sont riches, et les riches sont en réalité les pauvres, comme Bob Dylan le disait dans une chanson des années 70 :

    Quand vous n’avez rien, vous n’avez rien à perdre !

    Qu’est-ce que Jésus a dit ?

     Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche) (Apoc. 2 :9).

    Même les mauvaises églises mentionnées dans l’Apocalypse avaient en elles des Chrétiens fidèles, et des bonnes choses. Les bonnes églises pouvaient aussi avoir des Chrétiens infidèles, et des mauvaises choses. Smyrne est une exception. Quand nous saurons que nous allons être bientôt mis à mort pour notre foi, que nous avons épuisé tous les moyens de nous en sortir, et qu’il ne nous reste plus aucun espoir dans la vie, si ce n’est l’espoir d’être avec Jésus, et de L’accompagner dans la résurrection, vous verrez comme nous allons être délivrés de tout esprit du monde !

    Mais, au lieu d’avoir une Église qui nous met en garde contre la tendance naturelle de la chair à mettre son espérance dans les choses du monde, nous avons à présent une Eglise rétrograde, qui nous enseigne à mettre notre confiance dans ce monde, et qui nous dit que nous possédons le Royaume maintenant ! Bienheureux les pauvres !

    Qui sont les riches, d’après vous ?

    Pensez-vous qu’il s’agit d’une église semblable à celle de Laodicée, dans les faubourgs aisés d’une grande ville américaine, dont les membres écoutent les prédicateurs de la prospérité, et proclament posséder des Cadillac et autres voitures de sport ? Ou s’agit-il plutôt d’une petite église chinoise qui se réunit dans une hutte en paille de riz, pour se cacher de la police ?

    Qui sont les riches ? Je vais vous le dire ! Quand nous arriverons au Ciel, nous verrons ceux qui seront dans les plus belles demeures ! Ce sont les pauvres d’ici-bas qui seront les riches ! Ce sont ces frères Chinois qui seront les riches !

    Le cinquième principe de la persécution

    Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. (Apocalypse. 2 v9)

    Je crois ici que le Seigneur Jésus faisait certainement allusion à un rite particulier qui se déroulait dans une synagogue, où l’on prononçait une malédiction, pour que les Juifs convertis à Jésus soient effacés du Livre de Vie.

    Certaines organisations Chrétiennes qui aident les Juifs à revenir en Israël affirment que nous pouvons bénir Israël et les Juifs, sans leur annoncer l’Evangile. Ils veulent avoir de bonnes relations avec les Juifs et le gouvernement Israélien. Ils veulent se trouver sur la même estrade avec les rabbins Juifs Orthodoxes d’Israël, serrer leurs mains, et se faire prendre en photo avec eux.

    Ensuite, les mêmes rabbins, le samedi suivant, vont prier que les noms de mes enfants soient effacés du Livre de Vie, parce que mes enfants sont des Juifs convertis à Jésus !

    A l’époque de l’Église primitive, il n’y avait que deux sortes de religions, les religions légales, et les religions illégales. Le Judaïsme était une religion légale.

    Mais quand les premiers Juifs convertis au Christianisme ont commencé à être exclus des synagogues, ils ne faisaient plus partie d’une religion légalement reconnue. Ils étaient donc vulnérables à la persécution.

    À cette époque, les premiers Chrétiens n’étaient que des Juifs Messianiques, une secte messianique à l’intérieur de la religion Juive. Les faux Juifs (Romains 9 à 11), sont ceux qui ont rejeté leur Messie. Les Juifs qui ont accepté Jésus comme Messie constituent « le faible reste d’Israël ».

    Les autres seront retranchés de leur propre olivier. Ils ont bien gardé le nom de Juifs. Ils sont bien Juifs sur le plan anthropologique. Ils sont Juifs en vertu de l’alliance faite avec Abraham. Mais ils seront néanmoins retranchés.

    Car tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas Israël. (Romains 9 :6)

    Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement ; et la circoncision, c’est celle du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre. (Rom. 2 :29)

    Les Juifs peuvent revendiquer leur naissance, leur religion, leur culture, la circoncision, mais ils n’ont pas nécessairement le cœur d’un vrai Juif !

    Les faux frères

    Ce nouveau principe établit un rapport entre la persécution et les faux frères.

    Quand je passe devant un lieu de culte des Témoins de Jéhovah, je vois une synagogue de Satan. Quand je passe devant une mosquée, je vois une synagogue de Satan. Quand je passe devant une église évangélique libérale, devant une église Catholique, ou devant une église Mormone, je vois une synagogue de Satan. Quand je passe devant un temple Hindou, je vois une synagogue de Satan. Aujourd’hui, le Judaïsme rabbinique est une fausse religion.

    Aujourd’hui, les synagogues sont des lieux de mensonge, qui conduisent le peuple Juif dans des voies qui ne mènent pas au salut, pour le faire entrer dans un système qui rejette la Torah, la Bible, un système qui a remplacé la Torah par une religion humaine, et qui conduit les Juifs à la destruction.

    Aujourd’hui, le Judaïsme rabbinique est une fausse religion, exactement au même titre que n’importe quelle autre fausse religion ! Il est un faux Judaïsme, au même titre que le Catholicisme Romain, ou la religion Mormone, est un faux Christianisme. Celui qui nie le Père et le Fils, c’est l’Antichrist.

    Sur le Dôme du Rocher, à Jérusalem, il est écrit une citation du Coran : « Dieu n’a pas de fils ». L’Islam est l’Antichrist.

    Il y a une différence entre le mépris que l’on peut afficher pour une institution et ses doctrines, et le mépris pour les hommes qui appartiennent à cette institution.

    J’aime les Catholiques.

    C’est parce que j’aime les Catholiques que je hais leur Église Catholique !

    J’aime les Témoins de Jéhovah !

    C’est parce que je les aime que je hais leur organisation !

    J’aime les Musulmans.

    C’est parce que je les aime que je hais leurs mosquées !

    J’aime aussi les Juifs.

    Parce que je les aime, je hais leurs fausses synagogues. Je désire que les Juifs reviennent dans leurs véritables synagogues, c’est-à-dire les rassemblements de tous les membres du peuple de Dieu qui ont accepté leur Messie, Yeshua.

    Tremblez à Son Nom !

    La persécution n’a jamais commencé à l’extérieur de l’Eglise, ni à l’extérieur de la communauté du peuple de Dieu. Elle a toujours commencé à l’intérieur.

    La première persécution de l’Eglise a commencé à l’intérieur du Judaïsme.

    Nous entendons beaucoup parler d’antisémitisme, et de tout ce que les Chrétiens ont fait subir aux Juifs. C’est malheureusement très vrai. Mais les Juifs non convertis ont persécuté les Chrétiens bien longtemps avant les premiers Chrétiens qui ont persécuté les Juifs !

    Dans nos pays occidentaux, la persécution ne viendra pas d’abord sous la forme de policiers qui viennent frapper à notre porte, ou sous la forme de lois qui viendront interdire la prédication de l’Évangile.

    La persécution commence toujours de la part de ceux qui se disent Chrétiens, mais qui ne le sont pas.

    Ce sont toujours des Chrétiens de nom qui ont persécuté les Chrétiens fidèles.

    Écoutez la parole de l’Éternel, vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, qui vous haïssent et vous repoussent à cause de mon nom : Que l’Éternel montre sa gloire, et que nous voyions votre joie ! Mais ils seront confondus (Esaïe 66 :5).

    Le texte Hébreu pourrait peut-être mieux traduit par : « vos frères, qui vous haïssent à cause de la Parole« .

    Ce sont ceux qui n’écoutent pas la Parole, et qui haïssent ceux qui l’écoutent. Ils vous repoussent à cause de ce qui est écrit dans la Bible. Ce que l’Islam considère comme un blasphème.

    La laïcité déclare « on doit respecter toutes les religions, et la foi de chacun« .

    Mais on ne respecte pas le droit des gens à changer de foi !

    Cette résolution condamne en effet tout prosélytisme, condamne tout effort de convertir quelqu’un à une autre foi, condamne tout effort pour faire sortir quelqu’un de sa foi pour lui en faire accepter une autre.

    Pour l’Islam, par exemple, le simple fait de proclamer que Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie, et que nul ne vient au Père que par Lui, est un blasphème contre l’Islam.

    La puissance financière croissante de l’Islam, et le fait que les pays islamiques injectent un énorme montant de pétrodollars dans les milieux d’affaires londoniens, tout cela parle davantage aux politiciens et aux hommes d’affaires que les états d’âme des Chrétiens.

    Nous avons déjà vu les troupes britanniques et américaines venir en Arabie Saoudite pour défendre ce pays. L’Arabie Saoudite et le Koweït financent des mosquées dans toute l’Angleterre, mais n’ont jamais autorisé la construction de la moindre église chrétienne dans leurs pays. Ces pays financent aussi l’Islam militant. Ils financent la conversion à l’Islam de nombreux peuples du monde entier, en particulier la conversion des jeunes noirs.

    Le gouvernement britannique se soucie beaucoup de ventes d’armes, de pétrodollars et de pétrole. Mais il ne se soucie ni de vous ni de moi ! Il ne se soucie certainement pas de répandre l’Évangile !

    Cependant, il y a quelque chose d’encore plus important que l’influence de l’Islam sur les milieux politiques et économiques. Il s’agit de l’influence de l’archevêque anglican George Carey, qui a interdit à l’Église Anglicane de soutenir l’évangélisation des Juifs, et qui est allé parler à la radio en compagnie du Grand Rabbin d’Angleterre, pour condamner l’évangélisation des Juifs !

    La persécution des Chrétiens n’a jamais commencé à l’initiative des gouvernements ou des païens. Depuis l’époque du martyre d’Étienne jusqu’à aujourd’hui, la persécution a toujours été le fait des faux frères qui ont persécuté les véritables Chrétiens.

    Et ils ont dit : Venez, complotons contre Jérémie ! Car la loi ne périra pas faute de sacrificateurs, ni le conseil faute de sages, ni la parole faute de prophètes. Venez, tuons-le avec la langue ; Ne prenons pas garde à tous ses discours ! (Jérémie 18 :18).

    Le jugement de Dieu était sur le point de s’abattre sur une nation rétrograde. Jérémie leur disait la vérité, et les autres prophètes étaient des menteurs. Jérémie disait la vérité, et il dénonçait publiquement les faux prophètes. Il disait des choses que le peuple ne voulait pas entendre.

    En outre, il disait des choses que personne ne pouvait nier.

    Voyez combien l’immoralité et l’idolâtrie se répandent dans notre pays ! L’empire babylonien prend de la puissance ! Ils viennent nous attaquer ! Déjà, nous pouvons sentir leur souffle dans nos nuques ! Pensez-vous que, parce que vous êtes riches et prospères aujourd’hui, cela va continuer demain ? Regardez ces prophètes qui continuent à vous prédire des choses qui ne se produisent jamais ! Ils vous prophétisent des bénédictions qui n’arrivent jamais ! Croyez-vous vraiment que tout va continuer ainsi ? Mais regardez donc les réalités !

    En public, Jérémie montrait aux gens des faits qui étaient irréfutables. Les chefs du peuple devaient le faire taire pour l’empêcher de dire la vérité.

    Aujourd’hui, c’est toujours la même chose ! Ils s’en prennent à moi ! Ils s’en prennent à tous ceux qui essayent de dire la vérité ! Ils ne peuvent jamais nier ce que vous dites ! Mais tout ce qu’ils veulent, c’est s’en prendre à vous, pour la simple raison que vous dites la vérité ! Tout le monde sait que c’est la vérité !

    Mais les gens continuent à se rouler à terre, en prétendant que Dieu est en train de faire de grandes choses ! Vous le savez déjà, je ne veux pas le répéter.

    Les Méthodistes et les Anglicans sont en train de permettre à des homosexuels d’exercer un ministère pastoral ! Les Assemblées de Dieu en Angleterre sont dans la banqueroute financière. On a vu des réunions à Sheffield où des femmes dansaient, les seins nus, dans une église ! Cela fut même diffusé à la télévision sur la BBC ! Tout cela n’est pas nouveau !

    Je ne dis pas que la persécution va venir ! La persécution est déjà là !

    Ce n’est pas la peine d’accuser les Francs-Maçons, le Parlement, ou la Communauté Européenne, la persécution a commencé dans l’Église, pas au-dehors !

    Jésus a averti Son Église que Satan allait jeter certains d’entre vous en prison (Apoc. 2 :10).

    Mais, auparavant, Il parle de ceux qui se disent Juifs, et qui ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan (Apocalypse. 2 :9).

    Le sixième principe de la persécution

    Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison… (Apocalypse. 2 :10).

    L’Histoire nous montre que les persécutions ont toujours été locales et sporadiques. Tous les Chrétiens n’ont pas été toujours persécutés. Même en Chine et dans des pays semblables, tous les Chrétiens n’ont pas été toujours persécutés en même temps.

    Pourtant, il s’est passé quelque chose de particulier à Smyrne. Sous le règne de certains empereurs romains, comme Dioclétien, la persécution se généralisa dans tout l’Empire Romain.

    Dans les derniers jours, la persécution se généralisera à nouveau, car il y aura une volonté d’interdire l’Évangile dans le monde entier. L’Antichrist se prépare à condamner le Christianisme de la même manière que le firent certains empereurs romains. Cela s’est déjà produit, et cela se reproduira à nouveau à la fin des temps.

    A cette époque, l’Évangile était universellement proscrit. Mais tous les Chrétiens n’ont pas été mis à mort. A l’époque de la Reine Mary, des centaines de conducteurs chrétiens furent mis à mort. Mais d’autres purent s’enfuir. Il en sera de même à la fin des temps.

    Le Seigneur a dit à certains de s’enfuir, et à d’autres de rester. Tous les Chrétiens ne seront pas exterminés par la persécution ! Sous le règne de l’Antichrist, cela finira par se produire, mais pas avant.

    Jusque-là, la persécution restera sporadique, localisée. La situation semblera s’améliorer pendant un temps, puis se remettra à empirer.

    La sismologie et l’obstétrique

    L’Écriture utilise deux comparaisons pour nous montrer comment se produit la persécution.

    Si vous croyez à la théorie de la tectonique des plaques, vous savez que d’énormes pressions géophysiques provoquent des frictions à l’endroit où deux plaques sont en contact, là où se forme une fissure dans la croûte terrestre. C’est la raison des tremblements de terre.

    Les tremblements de terre se font de plus en plus fréquents, de plus en plus violents. Certains sont pires que d’autres, mais, à partir d’un certain moment, tout semble indiquer qu’un énorme tremblement de terre est en train de se préparer. Brusquement, les plaques tectoniques se déplacent, et il se produit un puissant tremblement de terre.

    La Bible parle aussi des douleurs de l’enfantement. Les contractions deviennent de plus en plus fréquentes. Parfois, elles se calment un peu, puis elles s’accélèrent, ralentissent encore, et s’accélèrent à nouveau.

    Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. (Rom. 8 :22)

    La situation empire, puis semble s’améliorer pour un temps, et empire à nouveau. Mais les contractions sont de plus en plus fréquentes, jusqu’à la naissance du bébé.

    Nous devons donc réfléchir à la manière dont se passent les douleurs de l’enfantement. Les contractions ne sont pas permanentes.

    Elles viennent, s’arrêtent, reviennent, s’arrêtent à nouveau. Ces douleurs de l’enfantement peuvent aussi être plus ou moins violentes selon les accouchements. Pour notre monde, ces douleurs de l’enfantement deviendront de plus en plus terribles ! Il faudra même une sorte de césarienne massive, que la Bible appelle l’Enlèvement de l’Eglise. C’est le Seigneur Lui-même qui nous fera sortir de là !

    Le septième principe de la persécution

    Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. (Apoc. 2 :10).

    Le Seigneur ne permet jamais que nous souffrions au-delà de nos forces.

    À l’époque de l’Eglise primitive, il y a eu en tout dix époques de persécution, sous le règne de dix empereurs romains : Néron (54-68), Domitien, (81-96), Trajan (98-117), Hadrien (117-138), Marc Aurèle (161-180), Septime Sévère (193-211), Maximin (235-238), Dèce (249-251), Valérien (253-259), et Dioclétien (284-305).

    Ces persécutions n’ont duré qu’un temps limité. En France, le massacre des Huguenots, lors de la Saint-Barthélemy, n’a duré qu’un seul jour ! La seconde moitié de la soixante-dixième semaine de Daniel, pendant la Grande Tribulation, correspondra aussi à la « tribulation de Jacob« . Elle durera trois ans et demi. Dieu est le Dieu de l’Histoire, et c’est selon sa volonté que les rois règnent.

    La Grande Tribulation sera un événement unique dans l’Histoire de l’humanité, car Dieu cèdera à Satan, en la personne de l’Antichrist, la domination sur la terre entière, mais seulement pendant une période de temps limitée.

    Le ministère de Jésus a duré trois ans et demi. L’Antichrist exigera la même période de temps (pour manifester pleinement sa vraie nature). Un jour, dix jours, trois ans et demi… Dieu fixe des limites.

    Comme dans le cas de Job (1 :12 ; 2 :6) le Seigneur ne permettra jamais que Son peuple souffre au-delà de ce qu’il peut supporter.

    Il est assez facile pour moi de vous parler de la persécution. Mais je peux vous parler de quelqu’un qui a traversé la persécution.

    Quand on demandait à Corrie ten Boom où elle avait trouvé la force de supporter la persécution, elle répondait :

    Quand j’étais une petite fille, en Hollande, et que nous devions prendre le train pour Amsterdam, mon père ne me donnait jamais mon billet, tant que ce n’était pas le moment de monter dans le train !

    Cette femme était réellement une sainte de Dieu ! Avant de partir rejoindre le Seigneur, elle avait dénoncé les prédicateurs de la prospérité comme des « faux prophètes ». Et elle avait raison ! Il y a un parallèle entre la Genèse et le Livre de l’Apocalypse ? Le sang d’Abel, le premier martyr, crie à Dieu depuis la terre (Genèse 4 :10). De même, le sang des martyrs crie à Dieu, depuis l’endroit où ils sont réunis, sous l’autel. (Apocalypse 6 :9-10).

    Par Sa main souveraine, Dieu décide Lui-même des limites qu’Il fixe à la persécution. Il a toujours dit : « Jusque-là, et pas plus loin !«

    Mais un jour, Il opérera cette grande césarienne par laquelle Son peuple sera enlevé de la terre.

    La moisson est passée, l’été est fini, et nous ne sommes pas sauvés ! Je suis brisé par la douleur de la fille de mon peuple, je suis dans la tristesse, l’épouvante me saisit. N’y a-t-il point de baume en Galaad ? N’y a-t-il point de médecin ? Pourquoi donc la guérison de la fille de mon peuple ne s’opère-t-elle pas ? (Jérémie 8 :20-22).

    Ce cri est celui de ceux qui auront manqué l’enlèvement, comme on le voit dans Apocalypse 12. Il s’agit des « restes de la postérité de la femme« , qui s’enfuiront dans le désert, et qui seront poursuivis par le dragon, après l’enlèvement de l’enfant mâle dans le Ciel.

    Éprouvés

    Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. (Apocalypse 2 :9-10).

    Le mot grec traduit par « tribulation » signifie en réalité « être éprouvé jusqu’à l’angoisse« .

    Cette épreuve devient de plus en plus violente.

    La pression montre de plus en plus, exactement comme la pression des plaques tectoniques, qui finit par produire un tremblement de terre, ou encore comme les douleurs de l’enfantement. Cette pression de l’épreuve de fait de plus en plus forte, jusqu’au moment où se produit un événement bien particulier. Ne craignez pas ! Ne vous enfuyez pas !

    Ne crains pas ce que tu vas souffrir. (Apocaplypse. 2 :10).

    Le mot grec traduit par « craindre » est le verbe « phobeo », d’où vient notre mot « phobie ». Ainsi, ce mot grec ne désigne pas une simple crainte, mais une crainte terrible, qui vous pousse à fuir. Cela ne signifie pas que vous n’aurez pas à fuir la persécution. Cela signifie simplement que, même si vous devez abandonner vos biens, vous ne devez pas abandonner votre foi, cette foi qui est justement la cause de votre persécution.

    En d’autres termes, que votre crainte ne vous fasse pas abandonner votre foi ! Regardez à la résurrection ! Continuez à penser à ce bébé qui va naître ! Pensez à tout ce qui va finalement résulter pour vous de cette situation présente ! C’est tout cela qui vous donnera la force de passer au travers de ces souffrances !

    Je n’ai encore jamais rencontré une maman qui m’ait dit : « Je ne veux plus avoir d’enfants ! » La plupart des mamans que je connais, si elles sont encore jeunes, après la naissance de leur premier enfant, me disent qu’elles veulent avoir encore d’autres enfants. L’accouchement ne les terrorise pas. Pourquoi ? Parce qu’elles savent que cela en vaut la peine ! La Bible emploie toujours ce genre de langage :

    Ne crains pas ! » N’aie aucune « phobie » !

    N’essayez jamais d’éviter la persécution par tous les moyens ! Cela vaut la peine de la traverser ! Ne permettez jamais que la crainte vous fasse abandonner votre foi ! Ce sont ceux qui ont placé leur confiance dans ce monde qui vont connaître une crainte qu’ils ne pourront surmonter. Pour eux, la pression sera trop forte, de même que la crainte de ce qui va leur arriver. Parce qu’ils se confient dans les choses de cette vie et de ce monde, ils finiront par s’enfuir loin de Jésus ! Pensez-y ! Je connais beaucoup de Chrétiennes qui sont sages-femmes ou obstétriciennes. Elles ont accouché des centaines de bébés.

    Je n’en ai jamais encore rencontré une seule qui m’ait dit :

    Je ne me marierai jamais, et jamais je n’aurai de bébé ! J’en ai trop vu, je ne veux pas y passer !

    Toutes m’ont dit qu’elles voulaient des enfants, comme tout le monde ! Elles n’ont aucune « phobie » ! Elles savent ce que c’est ! Elles ont toutes assisté à des accouchements. Et pourtant, elles veulent avoir des enfants ! Quels sont ceux qui auront cette « phobie » ? Ce sont ceux qui s’aiment eux-mêmes, qui n’aiment que le monde, et qui se confient dans les choses de ce monde ! Ce sont eux qui vont avoir cette crainte insurmontable ! Mais Jésus nous dit, à nous qui L’aimons :

    Ne crains pas ce que tu vas souffrir .

    Si tu ne te confies pas dans les choses de ce monde, tu n’as rien à craindre, parce que ton espérance est dans la résurrection ! En d’autres termes, tout ce que le diable peut te faire de pire, c’est tuer ton corps. Il ne peut pas toucher à ton âme !

    Jim Elliot

    On entend plus souvent parler de toutes les mauvaises choses qui viennent de l’Amérique, et de tous les mauvais ministères. Malheureusement, on ne parle pas souvent des bonnes choses qu’il y a aussi en Amérique, et des bons ministères, comme ceux de Dave Hunt ou de David Wilkerson. On fait bien plus de publicité aux mauvais ministères !

    L’un des meilleurs Chrétiens que l’Amérique ait jamais produit fut le frère Jim Elliot. Il a dit un jour :

    Il faut être fou pour refuser de donner ce qu’on ne peut pas garder, en échange de ce qu’on ne peut pas perdre !

    Ce frère avait bien compris les choses ! Et il l’a prouvé par sa vie. C’est à des frères comme lui que je veux regarder ! Nous devons démontrer notre foi !

    Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés. (Apocalypse 2 :10).

    Mais ne craignez pas ! N’abandonnez pas votre foi !

    Pourquoi Satan les a-t-il jetés en prison ? Pourquoi Dieu l’a-t-Il permis ?

    Afin que vous soyez éprouvés.

    Dieu veut nous examiner, nous mettre à l’épreuve, voir de quoi nous sommes faits. C’est comme un test de qualité ! Dieu a Ses propres raisons pour permettre de telles choses dans notre vie. La Bible nous enseigne que tous les « héros de la foi » ont été éprouvés.

    Ils furent lapidés, sciés, torturés, ils moururent tués par l’épée, ils allèrent çà et là vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités, eux dont le monde n’était pas digne, errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et les antres de la terre. Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n’ont pas obtenu ce qui leur était promis, Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection. (Hébreux 11 :37-40).

    Les faux prophètes et docteurs du Mouvement « Le Royaume maintenant » enseignent à présent que l’Enlèvement de l’Église est un « mythe, une doctrine imaginaire » ! Ce mensonge est utilisé par Satan pour préparer l’Église à la grande séduction.

    Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. (1 Thessaloniciens 4 :16).

    Nous devons fonder notre foi sur la réalité de la résurrection, sachant que nous allons un jour rencontrer tous ces héros de la foi, pour qu’ils ne parviennent pas sans nous à la perfection, ni nous sans eux.

    Ceux qui nous disent :

    Tu n’auras pas à souffrir, parce que tu es un fils du Roi ! Dieu veut que tu sois riche ! C’est Jésus qui a souffert pour toi ! Si tu souffres, c’est que tu n’as pas assez de foi !

    Mais ces gens-là nous parlent d’une foi qui est bien différente de celle dont nous parle Hébreux 11 ! Ce qu’ils enseignent, c’est la foi dans la foi, et non pas la foi en Jésus ! Ils ne pratiquent pas un Christianisme authentique. Ce sont des adorateurs de Mammon !

    Quand Job traversait ses tribulations, il a pu dire :

    Mais je sais que mon rédempteur est vivant, et qu’il se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, il se lèvera ; quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu. (Job 19 :25-26).

    La résurrection de Jésus est notre propre résurrection. Je verrai Dieu de mes propres yeux ! La mort m’importe peu ! J’ai peut-être des soucis aujourd’hui, mais, au bout du compte, ils n’ont pas d’importance. Tout ce que le diable peut me faire, c’est me tuer physiquement. Mais, même cela, il ne peut pas le faire !

    Allez de l’avant ! Pressez sur la gâchette ! Je verrai Dieu de mes propres yeux, et je verrai mes ennemis brûler ! Vous pouvez contempler mon corps mort aujourd’hui, mais c’est moi qui contemplerai votre mort éternelle plus tard !

    Nous plaçons notre espérance dans la résurrection

    Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. (Éphésiens 2 :4-7).

    Sur le plan spirituel, c’est déjà une réalité ! Nous sommes déjà assis en Christ dans les lieux célestes ! Votre destinée éternelle est assurée ! Vous avez déjà votre ticket ! Vous savez où vous allez ! Nous plaçons notre espérance dans la résurrection ! Voilà notre espérance ! Tout le reste est négociable !

    Si la résurrection n’est pas votre espérance, vous avez des oreilles, mais vous n’entendez pas !C’est ce que Jésus nous dit.

    Assis dans les lieux célestes

    Jean était exilé dans l’île de Patmos, lors de la persécution de l’empereur Domitien. Il a vu les cieux. Il a vu les vingt-quatre vieillards, les douze patriarches d’Israël, et les douze apôtres. En d’autres termes, c’est lui-même que Jean a vu sur le trône ! Car il était déjà assis en Christ dans les lieux célestes. Pour Dieu, il n’y a pas de différence entre le passé, le présent et le futur. Le Livre de l’Apocalypse nous parle au passé d’événements futurs.

    Je regardai, et j’entendis un aigle qui volait au milieu du ciel, disant d’une voix forte : Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner ! (Apocapse. 8 :13).

    C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps. (Apocalypse. 12 :12).

    Vous devez comprendre ce que cela signifie en réalité. Ou bien vous avez votre demeure dans les cieux, ou bien vous l’avez sur la terre. Ou bien vous faites partie de ceux qui sont déjà assis en Christ dans les lieux célestes, ou bien vous faites partie de ceux qui demeurent sur la terre. Tous ceux qui prêchent le « Royaume maintenant », la prospérité, ou la « puissance créatrice » de la « parole de foi », font partie de ceux qui ont leur demeure sur la terre.

    Tous ceux qui vont accepter la Marque de la Bête l’ont déjà acceptée, en réalité, à cause de leur attitude de cœur. Peu importe s’ils ont déjà une carte de crédit, ou, plus tard, la marque sur la main. En fait, ils ont déjà accepté dans leur cœur la Marque de la Bête, parce qu’ils ont placé leur espérance dans ce monde.

    Chaque fois que le Nouveau Testament parle de l’Antichrist, il commence par dire :

    N’aimez pas le monde !

    Pour tous ceux qui aiment le monde, le fait de prendre la Marque de la Bête ne sera qu’une simple procédure. Certains prédicateurs du Mouvement « Le Royaume maintenant », ou du Mouvement de la Restauration, commencent déjà à enseigner ouvertement que ce n’est pas un problème que d’accepter la Marque de la Bête ! Andrew Shearman, de Nottingham, a déclaré :

    Je regrette à présent d’avoir chanté : « Ma demeure n’est pas de ce monde ! » Ce monde est bien notre demeure ! Il est notre demeure !

    Malheur aux habitants de la terre ! Le dragon et le serpent ont été précipités sur la terre et vous poursuivent ! Le dragon est Satan, le persécuteur. Le serpent est Satan, le séducteur. Tous ceux qui sont attachés à la terre vont devoir subir en même temps une grande séduction, à l’intérieur, ainsi qu’une grande persécution, à l’extérieur. Tous ceux qui habitent sur la terre n’auront aucune chance d’échapper. Seuls ceux qui habitent déjà dans les cieux vont pouvoir quitter cette terre !

    Des vases de terre

    Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité ; dans la détresse, mais non dans le désespoir ; persécutés, mais non aban-donnés ; abattus, mais non perdus ; portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. Ainsi la mort agit en nous, et la vie agit en vous. Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l’Ecriture : J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé ! nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons, sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, et nous fera paraître avec vous en sa présence. (2 Cor. 4 :7-14).

    Là encore, Paul parle de l’espérance en la résurrection. Jésus est mort pour nous donner la vie. C’est pour cela qu’Il nous appelle à mourir avec Lui. Paul dit que nous avons ce trésor dans des vases de terre. Vous devez comprendre de quoi il parle.

    Au Moyen-Orient, la terre est une sorte d’argile de couleur rouge. Si vous examinez soigneusement les ruines d’une ville telle que Césarée, ou Megiddo, dans la vallée de Jizréel, vous trouverez des restes de poterie de couleur rouge.

    En Hébreu, un être humain s’appelle « ben adam », c’est-à-dire « fils d’Adam », parce qu’Adam a été formé de la terre, « adamah ». Le mot Hébreu traduit par terre, « adamah », dérive du mot « edom », qui signifie « rouge ». Ainsi, l’homme est comparé à l’un de ces vases de terre rouge, parce qu’il a été tiré de la terre. C’est la destruction de nos corps naturels qui permet à la véritable lumière, qui se trouve à l’intérieur, de se manifester et de briller dans les ténèbres, pour apporter la vie aux autres. Peut-être que vous ne serez jamais un martyr, mais vous devez accepter d’en être un. C’est ce que Paul veut dire.

    Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. (2 Cor. 4 :11).

    Il ne veut pas simplement parler du fait d’être mis à mort, une fois pour toutes. Il s’agit d’une mort continuelle et permanente à la vie du « moi ». Le fruit de la persécution est en réalité la mort à soi, afin d’apporter la vie aux autres.

    Le premier martyr Chrétien

    C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands ; Il partagera le butin avec les puissants, parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, et qu’il a intercédé pour les coupables. (Esaïe 53 :12).

    C’est Jésus qui a été le premier martyr Chrétien ! C’est Lui qui a été mis au nombre des malfaiteurs,et qui a été livré à la mort hors du camp.

    Selon la Loi des Juifs, dans le système Lévitique, certains animaux devaient être apportés hors du camp pour y être brûlés.

    Les corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur pour le péché, sont brûlés hors du camp. C’est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre. Car nous n’avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir. Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. (Hébreux 13 :11-15).

    Un sacrifice de louange ?

    Certains Chrétiens ont une fausse idée de ce qu’est un « sacrifice de louange« . Ils pensent qu’il s’agit simplement de la louange chantée ! Non ! Il s’agit de livrer notre vie. Il s’agit d’aller hors du camp, de porter l’opprobre, d’être mis au nombre des criminels par la société qui nous entoure, et même par ceux qui se prétendent nos frères. Nous devons porter l’opprobre de Christ.

    Ils L’ont pendu au milieu de criminels. Le fait d’être Chrétien va devenir un crime. Nous sommes déjà parvenus au temps où les véritables Chrétiens seront considérés comme des criminels.

    Je suis absolument certain que les prophéties de Daniel concernant la quatrième Bête sont en train de s’accomplir dans la nouvelle Confédération des nations qui appartenaient autrefois à l’Empire Romain. Cela a commencé par une Communauté Économique, mais cela est en train de devenir une fédération politique.

    Avant 2010, 80 % des lois britanniques ne seront plus votées par le Parlement britannique. Elles seront établies en secret par des bureaucrates que nous n’aurons pas choisis, et que nous ne pourrons pas changer. Déjà, les mariages homosexuels sont reconnus comme légaux dans certains pays comme le Danemark ou Hawaï. Les homosexuels ont le droit d’adopter des enfants, et les couples de lesbiennes peuvent pratiquer l’insémination artificielle. Cela n’est pas encore le cas en Angleterre, mais nous le verrons bientôt !

    Et qui pourra s’opposer à cela ? Seule la véritable Église de Jésus-Christ ! Et qu’arrivera-t-il à cette véritable Église ? Elle sera accusée d’être composée de bigots, qui seront considérés comme des criminels !

    Toute discrimination sexuelle est aussi coupable que le racisme !

    Le fait d’être Chrétien va devenir un crime ! Vous serez chassés hors du camp, comptés au nombre des transgresseurs. On vous considérera comme un criminel, à cause de ce que vous croyez, de même que Jésus a souffert hors du camp, et qu’Il a été mis au nombre des criminels. Jésus nous dit :

    Venez, portez avec Moi Mon opprobre !

    Acceptez-vous de porter cet opprobre ? Acceptez-vous d’être considéré comme un criminel par vos voisins inconvertis, et même par les membres de votre famille qui ne sont pas convertis ? Si vous avez accepté de porter l’opprobre et d’être compté au nombre des criminels, c’est que vous avez des oreilles pour entendre !

    Résumé

    Jésus avertit ceux qui sont fidèles et ceux qui ne le sont pas. Mais seuls les fidèles entendront Sa voix ! La persécution est l’œuvre du diable, mais Dieu S’en sert pour corriger et purifier l’Église.

    Notre manière de supporter la persécution, c’est de croire en la réalité absolue de notre résurrection. Ceux qui sont pauvres sont en réalité les riches, parce que la couronne des martyrs leur appartient, la couronne de gloire.

    La persécution commence toujours à l’intérieur de l’Eglise, pas à l’extérieur. Ce sont les faux frères qui commencent à nous persécuter. La persécution tend à être sporadique et localisée. Tous les Chrétiens ne sont pas persécutés.

    Dans les derniers temps, la persécution deviendra universelle, mais ne croyez pas que tous les Chrétiens seront universellement massacrés.

    Ne craignez pas ! N’ayez aucune « phobie » ! Ceux qui ont cette sorte de crainte abandonneront la foi pour sauver leur peau !

    Gardez les yeux fixés sur la fin de toutes ces choses ! Pensez à ce qui va se passer quand tout cela sera terminé ! Regardez à l’enfant mâle victorieux ! Pensez à l’Enlèvement ! Pensez à ce qui se passe lors d’un accouchement. Vous aimez déjà ce bébé, vous le désirez. Combien de temps durent les douleurs de l’enfantement ? Un jour, tout au plus ? Probablement moins. C’est facile pour moi de le dire, je suis un homme !

    Toutefois, après la naissance de notre fille Batmiel, ma femme ne m’a pas dit : « Plus jamais ! » Mais elle m’a dit:

    Je veux un autre bébé, cela en vaut la peine !

    Nous serons éprouvés. Mais cette épreuve montrera ce que nous sommes en réalité. Dieu le sait déjà, mais Il veut que nous le sachions.

    Quand nous nous tiendrons devant Lui, au dernier jour, nous ne pourrons Lui présenter aucune excuse, aucune justification. Il se peut que vous ne soyez jamais un martyr, mais vous devez accepter d’en être un, s’il le fallait. Si vous devez mourir pour Jésus, vous passerez une fois pour toutes par la mort, et ce sera tout ! Boum ! Je vous reverrai au Ciel ! Mais si vous continuez à vivre pour Jésus, vous devez accepter d’être mis à mort chaque jour.

    Rappelez-vous cette phrase que j’aime beaucoup :

    Il n’y a pas beaucoup de grands hommes de la Bible qui moururent heureux, mais tous furent heureux de mourir !

    Quand la persécution viendra, vous serez surpris de voir certaines personnes tenir bon. D’autres abandonneront la foi, alors que vous pensiez que ce sont eux qui auraient tenu bon !

    L’histoire des martyrs anglais (Foxe’s Book of Martyrs) est très surprenante. On y voit des Chrétiens qui auraient dû, normalement, tenir bon, mais qui ont fui, et d’autres qui auraient dû s’enfuir, mais qui ont tenu bon. Dieu juge les cœurs. Il sait ce qu’il y a réellement au fond de nous.

    La seule chose qui va révéler ce qu’il y a au fond de nous, c’est la persécution !

    Quand la persécution viendra, on verra alors qui est un vrai Chrétien, et qui ne l’est pas !

    C’est le feu qui va révéler ce qu’il y a au fond de nos cœurs !

    Écris à l’ange de l’Eglise de Smyrne : Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie : Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort.

     (Apocalypse. 2 :8v11).

    Reproduction de la traduction française autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale, et que les sources soient indiquées. L’original peut être consulté en anglais à l’adresse suivante : http://www.moriel.org/sermons/principles_persecution.htm

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    La résurrection du Messie d’Israël

    La résurrection du Messie d’Israël : florilège de témoignages bouleversants ! Yéshoua (Jésus) est vraiment vivant !, par Thomas

     

    Site: « Rencontrer Dieu »


     

    The BiblePlus que jamais, il est important de fixer nos regards vers « la véritable lumière, celle qui éclaire tout homme » ! Inutile de fuir la réalité de ce monde : beaucoup sont pris dans les liens du désespoir et du découragement face à un monde dont l’obscurité n’a de cesse de s’épaissir, plongeant les hommes dans toutes sortes de maux, de difficultés et de tourments : même les croyants les plus sincères et fidèles ne sont pas épargnés par les tribulations : les uns chutent, les autres se relèvent, certains restent à terre et d’autres persévèrent et se battent contre le mal : nul n’est épargné par les combats et les oppositions de toutes sortes qui s’abattent sur un monde qui s’enfonce bien malheureusement dans la corruption, la perversion, la méchanceté et la folie.

    Mais prenons courage, si l’obscurité de cette nuit se renforce, le jour approche d’autant plus et le soleil de justice va bientôt se lever, ainsi qu’il est dit : « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi. » (Esaïe 21.11). Soyons fermes et confiants, malgré les douleurs et les difficultés, « jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs » (2 Pierre 1.19)

    Comme a dit le disciple Charles Spurgeon :

    « Puisse l’Esprit Saint, qui est le consolateur divin, inspirer une foi renouvelée dans la poitrine du peuple du Seigneur ! Je sais pertinemment que, sans l’aide de cette puissance divine, tout ce que je peux dire ne servira de rien. En revanche, grâce à son influence vivifiante, même le témoignage le plus humble et faible servira à affermir les genoux chancelants et à fortifier les mains affaiblies ».

    Tel est un des but de ce montage, afin, comme dirait Paul, « qu’ils aient le coeur rempli de consolation, qu’ils soient unis dans l’amour, et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir le Messie, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance. » (Colossiens 2.2). Oui, que l’étoile du matin se lève dans nos cœurs et que la grâce du Dieu Vivant, la puissance de Yéshoua et sa grande consolation vienne imprégner le coeur de tous les hommes, la délivrance finale n’a jamais été aussi proche !

    Charles Spurgeon a dit encore une chose qui apparait avec beauté dans ce montage vidéo inédit :

    « Yéshoua est venu pour nous délivrer de la nuit de notre dépravation naturelle, de notre ignorance, du doute, du désespoir, du péché et de la terreur. »

    Ainsi, ce nouveau florilège de témoignages uniques vient confirmer et démontrer avec toujours plus de force et de persuasion, la vérité éternelle des promesses de Dieu, de la puissance de l’Evangile et de la certitude glorieuse de la venue en chair sur cette terre du Fils unique de Dieu, Yéshoua (Jésus) le Messie d’Israël, celui de qui il a été dit : « Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. » et encore : « nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde. » (Évangile de Yohanan (Jean))

    Que chacun puisse prendre courage, redresser la tête et se fortifier dans son être intérieur : le Messie est réel, il est venu ici bas et, à tous ceux qui croient en son nom et qui ont le saint désir de suivre ses glorieuses paroles, Yéshoua offre le plus grand de tous les trésors de ce monde : la pardon des péchés, une relation réelle et concrète avec le Dieu d’Israël et une part certaine dans le monde futur qui est la paradis de Dieu. Yeshoua a dit : « L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé (…) La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6)

    Le Dieu d’Israël a promis de se manifester à quiconque invoque le nom du Seigneur avec sincérité :

    « L’Eternel est près de tous ceux qui l’invoquent, De tous ceux qui l’invoquent avec sincérité » (Psaumes 145:18) : c’est ce qu’on expérimenté avec force tous les anciens païens de cette vidéo grâce au Messie d’Israël ! Oui, Yéshoua a promis de faire connaître le Père à quiconque croit en son nom ainsi qu’il a déclaré : « Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » (Matthieu 11 : 27)

    Malgré une confusion doctrinale qui tenterait de faire passer Yéshoua pour un Messie ayant renié ou aboli la loi juive, ce qui est évidemment faux, Juifs et non Juifs disposent aujourd’hui comme jamais de toutes les preuves, aussi bien prophétiques, que scripturaires, qu’expérimentales, pour attester de la véracité de Yéshoua et de sa messianité : il revient bientôt, soyons prêt.

    Gamaliel, ce sage d’Israël, avait raison !

    gamaliel_acte_paul_torahIl y a fort longtemps, près de 2000 ans en arrière, un groupe de juifs rendait témoignage avec force de la résurrection du Messie Yéshoua (Jésus) et à cause de cela, ils furent amenés en présence du Sanhédrin (Tribunal juif) pour être interrogé en ces termes par le souverain sacrificateur de l’époque : « Ne vous avons-nous pas défendu expressément d’enseigner en ce nom-là ? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme ! »

    Remémorons-nous la réponse plein d’audace, de vérité, de puissance et de force de ce groupe de juifs suiveur de la voie de l’Eternel : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. Le Dieu de nos pères a ressuscité Yéshoua (Jésus), que vous avez tué, en le pendant au bois. Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint-Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »

    A cette occasion, un sage d’Israël nommé Gamaliel, estimé de tout le peuple, se leva en plein milieu du Sanhedrin et fit une glorieuse remarque aux membres du tribunal, une remarque remplie de sagesse au sujet de ce groupe de croyants juifs interrogés et dont le nombre de fidèles allait en grandissant au point de « remplir Jérusalem de leur enseignement » :

    « Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l’égard de ces gens. Car, il n’y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes : il fut tué, et tous ceux qui l’avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien. Après lui, parut Judas le Galiléen, à l’époque du recensement, et il attira du monde à son parti: il périt aussi, et tous ceux qui l’avaient suivi furent dispersés. Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira;

    mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu. »

    Plus de 2000 ans après, nous pouvons avec certitude apporter une conclusion bouleversante à l’avertissement de Gamaliel : Avec aujourd’hui plus de 60 000 bouquins écrits sur la seule personne de Yéshoua (source universitaire), des milliards de croyants en son Nom dans le monde, un enseignement qui a été le plus lu, vendu, médité et expliqué de toute l’histoire comme aucun autre avant lui ni après lui, enseignement ayant inspiré et transformé positivement la vie et le coeur de milliards d’individus à travers l’histoire, poussant un grand nombre à venir en aide à des milliards d’orphelins, de veuves et de pauvres à travers le monde durant ces 2000 dernières années, assurément, nous pourrions presque entendre Gamaliel conclure aujourd’hui :

    « OUI, CETTE ENTREPRISE VIENT DE DIEU : NUL NE PEUT LA DÉTRUIRE, NE COMBATTONS PAS CONTRE DIEU »

    Rabbi Levi ben Gershom connu sous l’acronyme de son nom Ralbag fait un commentaire très intéressant sur Deutéronome 18.18 lorsque l’Eternel donne une prophétie à Moïse : « Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. »

    Ralbag dit que « Moïse, par les miracles qu’il a accomplis, a poussé une seule nation à adorer Dieu,

    mais le Messie amènera tous les peuples à adorer Dieu.

    En fait le Messie est un prophète comme celui qui est mentionné dans le midrash Tahouma au sujet du verset d’Isaïe 52.13 : « Voici, mon serviteur prospérera; Il montera, il s’élèvera, il s’élèvera bien haut. De même qu’il a été pour plusieurs un sujet d’effroi,-Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l’homme,- De même il sera pour beaucoup de peuples un sujet de joie; Devant lui des rois fermeront la bouche; Car ils verront ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu. »

    nation dieu israel yeshoua messieRalbag le dit : « le Messie amènera tous les peuples à adorer Dieu. » C’est précisément ce que Yéshoua a accompli au travers de son oeuvre qui s’est développé ces 2000 dernières années. Yéshoua a clairement prophétisé en ces termes : « Allez, faites de toutes les nations des talmidim (disciples) » (Matthieu 28:19) et encore :« Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. » (Matthieu 24.15). Oui : force est de constater que grâce au témoignage de Yéshoua et à cette vaste mission qu’il a donné à ses disciples d’apporter le témoignage de Dieu à toute la terre, Dieu a répandu la connaissance de l’Evangile et de la Bible dans les nations du monde entier : C’est ici ce que dit le prophète Jérémie : « L’Éternel est vivant ! en vérité, en équité et en justice. Alors les nations seront bénies en lui, et se glorifieront en lui. » (Jérémie 4.1-2 )

    C’est aussi ce que dit le prophète Esaïe : « En ce jour-là, le rejeton d’Isaï (Le Messie) sera comme un étendard dressé pour les peuples; les nations se tourneront vers lui, et sa demeure sera glorieuse. »(Esaie 11.10)

    Et encore : « Voici mon serviteur, celui que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme prend plaisir (Le Messie). J’ai mis sur lui mon Esprit; il manifestera la justice aux nations. il manifestera la justice avec vérité. Il ne se ralentira ni ne se précipitera point, jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre; et les îles espéreront en sa Torah. » (Esaïe 42.1-4)

    En parlant du Messie, l’Eternel déclare : « Moi, l’Eternel, je t’ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres ». Le prophète parle ici d’alliance avec les peuples et de lumière pour les nations ; n’est-ce pas là encore ce qu’a précisément déclaré et accompli Yéshoua comme le démontre la vidéo : « Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. » (Luc 22:20) et aussi : « Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » (Jean 8.12).

    Attention : Si l’alliance renouvelée par le sang du Messie est effectivement faite avec Israël (Jérémie 31), tous ceux des nations qui croient dans le Messie et suivent Sa Torah sont intégrés dans l’alliance et bénéficient des excellentes promesses de Dieu.

    Et le prophète Zacharie, n’a-t-il pas dit : « Beaucoup de nations s’attacheront à l’Eternel en ce jour-là, Et deviendront mon peuple; J’habiterai au milieu de toi, Et tu sauras que l’Eternel des armées m’a envoyé vers toi. L’Eternel possédera Juda comme sa part Dans la terre sainte, Et il choisira encore Jérusalem. »(Zacharie 2.11-12)

    Tout comme, après près de 2000 ans de diaspora, le retour des juifs en terre sainte et la restauration d’Israël ne se fait pas en un claquement de doigt mais est le fruit d’un long processus douloureux ayant débuté depuis les années 1890 et continuant aujourd’hui encore, de même, lorsqu’il est dit que le Messie s’élèvera bien haut et que « l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains », c’est ici également un travail de longue haleine qui ne se fait pas en un claquement de doigt : ce travail a commencé il y a plus de 2000 ans et continue aujourd’hui encore avec force et intensité dans la vie de millions de personnes. Pour l’instant, si les choses ne frappent pas les regards pour la majorité, ceux qui ont des yeux pour voir admire avec joie cette réalité glorieuse dans la vie de millions de personnes ainsi que le démontre ce montage vidéo qui ne représente qu’un infime échantillonnage de la réalité. Bientôt, ces choses se manifesteront pleinement lors du retour du Messie comme il est dit : « Votre vie est cachée avec Le Messie en Dieu. Quand Le Messie, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. » (Colossiens 3:4). Persévérons !

    Aujourd’hui, conformément à toutes les prophéties relatives à la connaissance du Dieu d’Israël devant être répandue dans les nations du monde entier, force est de constater que la Parole de Dieuyeshoua croix mort messie est effectivement répandue aux 4 coins du globe et actuellement, énormément de ceux des nations et des îles de la terre espère dans le Dieu d’Israël et glorifie son saint nom au travers de la foi en Yéshoua, à cause de son sacrifice, de sa résurrection et de la justification qu’ils ont obtenu gratuitement devant Dieu par la foi et par le moyen de la grâce et de la rédemption qu’il y a dans le Messie Yéshoua : Qui ne verrait pas ici l’accomplissement annoncé par les prophètes et  par le Messie Yéshoua comme il est dit : « Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l’oeuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains. (…) Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités (…) Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables. »

    « Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même; » (Yéshoua, Jean 10.18)

    Oui, ce florilège de témoignages vidéos authentiques au sujet des bienfaits sans nombre du Messie d’Israël Yéshoua dans le coeur de quiconque croit, est là comme « pour annoncer la promesse de la vie qui est en Yéshoua le Messie » (2 timothée 2.1)

    C’est une évidence certaine et une majestueuse vérité : « notre Sauveur Le Messie Yéshoua a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l’immortalité par l’Evangile. » (v 10). Il est « le reflet de la gloire de Dieu et l’empreinte de Sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, Yéshoua a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom plus excellent que le leur. » (Hébreux 1).

    Ainsi, tous ceux qui se repentent de leurs péchés et qui croient en son Nom en suivant Sa puissante Parole, sont « sanctifiés, par l’offrande du corps du Messie Yéshoua, une fois pour toutes. » (hébreux 10.10) Ne négligeons pas un si grand salut, accessible gratuitement à qui veut bien comme il est dit : « que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. » (apocalypse 22.17) et encore : « Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n’a pas d’argent ! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer ! Pourquoi pesez-vous de l’argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas ? Ecoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, Et votre âme se délectera de mets succulents. Prêtez l’oreille, et venez à moi, Ecoutez, et votre âme vivra » (Esaïe 55)

    Oui, aussi incroyable que cela puisse paraître pour certains qui ne connaissent pas Dieu, Dieu est réel et vivant et il a un Fils unique qui est le Messie d’Israël, envoyé sur cette planète il y a 2000 ans pour sauver chaque homme du grand jugement à venir et de ce terrible jour de la colère extraordinaire du Dieu d’Israël qui ne restera pas indéfiniment silencieux face aux scandales d’immoralités et d’iniquités qui remplissent le monde : « J’ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu; Je crierai comme une femme en travail, Je serai haletant et je soufflerai tout à la fois. Je ravagerai montagnes et collines, Et j’en dessécherai toute la verdure; Je changerai les fleuves en terre ferme, Et je mettrai les étangs à sec. » (Esaïe 42.14)

    Le Messie attendu des juifs et des non juifs

    Comme le rapporte la communauté Netivot Olam dans une de leur conférence, le Zohar lui même, ouvrage de référence du peuple juif, montre que Dieu a un Fils, ce qui correspond une fois encore en tout point au Messie Yéshoua : « Le Saint, béni soit-il, a un fils dont la gloire brille d’une extrémité du monde à l’autre. Il est un arbre grand et puissant dont la tête atteint les cieux, et dont les racines s’enfoncent dans la terre sainte. Son nom est « Mispar », et sa demeure est dans le plus haut des cieux. Ainsi qu’il est écrit : Les cieux proclament (mesaprim) la gloire de Dieu (Psaumes 19.1) ».

    Toute la littérature juive des sages d’Israël parle abondamment du Messie Yéshoua tel qu’il est décrit dans la Brit Hadasha (nouvelle alliance) bien que la chose soit voilée pour beaucoup de juifs, yeshoua jesus israel torah messiece qui fait parti du plan de Dieu : la volonté mystérieuse de Dieu a endurci une partie d’Israël au sujet du Messie Yéshoua : une partie d’Israël a jadis rejeté Yéshoua bien qu’il était leur Messie, marchant parmi eux, c’est ce que nous dit le prophète Esaïe au chapitre 50 :

    « Je suis venu : pourquoi n’y avait-il personne ? J’ai appelé : pourquoi personne n’a-t-il répondu ? Ma main est-elle trop courte pour racheter ? N’ai-je pas assez de force pour délivrer ? Par ma menace, je dessèche la mer, Je réduis les fleuves en désert; Leurs poissons se corrompent, faute d’eau, Et ils périssent de soif. Je revêts les cieux d’obscurité, Et je fais d’un sac leur couverture. Le Seigneur, l’Eternel, m’a donné une langue exercée, Pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu; Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j’écoute comme écoutent des disciples. Le Seigneur, l’Eternel, m’a ouvert l’oreille, Et je n’ai point résisté, Je ne me suis point retiré en arrière. J’ai livré mon dos à ceux qui me frappaient, Et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe; Je n’ai pas dérobé mon visage Aux ignominies et aux crachats. Mais le Seigneur, l’Eternel, m’a secouru; C’est pourquoi je n’ai point été déshonoré, C’est pourquoi j’ai rendu mon visage semblable à un caillou, Sachant que je ne serais point confondu. »

    Yéshoua a lui même pleuré sur cette malheureuse prophétie du rejet de son propre peuple ainsi que Yossef fut jadis rejeté par ses frères :  « Comme il approchait de Jérusalem, Yéshoua, en la voyant, pleura sur elle, et dit : Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix ! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts; ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. » (Luc 19)

    Tout le monde connait l’histoire : la prophétie de Yéshoua s’est précisément réalisée quelques décennies plus tard, en l’an 70 ; les romains ont détruits le temple de Jérusalem en ne laissant pas « pierre sur pierre », exactement comme avait annoncé Yéshoua.

    C’est ici la volonté mystérieuse de Dieu : Dieu a endurci une partie d’Israël afin que l’Evangile et la connaissance de Dieu se propage au monde entier pendant que son peuple serait en exil à cause de ses péchés ainsi qu’il est dit :« Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée. Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; » et encore : « Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts ? »

    Aujourd’hui, la moisson est prête et le Dieu de toute chair va bientôt se révéler au monde comme jamais mais malheur à celui qui n’est pas réconcilié avec le Dieu éternel car les occasions se multiplient et celui qui repousse la main tendu du Messie d’Israël, la colère de Dieu demeure sur lui : Dieu se lèvera bientôt de sa demeure sainte et la terre entière sera effrayée : tous ceux qui ont rejeté l’espérance de la gloire et le pardon que l’Éternel a offert au travers de son Messie se verront pris dans le piège de leur propre péché, privé à jamais de la bienveillance et de la protection divine : « Voici, le méchant prépare le mal, Il conçoit l’iniquité, et il enfante le néant. Il ouvre une fosse, il la creuse, Et il tombe dans la fosse qu’il a faite. Son iniquité retombe sur sa tête, Et sa violence redescend sur son front. » (Psaumes 7.16)

    « Que toute chair fasse silence devant l’Éternel ! Car il s’est réveillé de sa demeure sainte. » (Zacharie 2)

    « Car il y a un jour pour l’Éternel des armées Contre tout homme orgueilleux et hautain, Contre quiconque s’élève, afin qu’il soit abaissé (…) L’homme orgueilleux sera humilié, Et le hautain sera abaissé : L’Éternel seul sera élevé ce jour-là. Toutes les idoles disparaîtront. On entrera dans les cavernes des rochers Et dans les profondeurs de la poussière, Pour éviter la terreur de l’Eternel et l’éclat de sa majesté, Quand il se lèvera pour effrayer la terre (…) Cessez de vous confier en l’homme, Dans les narines duquel il n’y a qu’un souffle : Car de quelle valeur est-il ? »

     

    Yéshoua prévient les juifs et les non juifs : « C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. » (Luc 13:28)

     

    La fin de l’apostasie et le rétablissement de toute chose

     

    Certains diroFaux prophètes 650nt : Mais que dire de toute cette apostasie dans le monde chrétien car il est notoire qu’actuellement et depuis bien longtemps, plusieurs doctrines officielles ont malheureusement perverti le sens des Ecritures comme il est dit au sujet de ces nombreux enseignants auto proclamés : « ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment. » (1 Timothée 1:7)

    La réponse est simple : C’est ce qui arrive quand on se coupe du peuple juif et qu’on se glorifie à ses dépend tout en méprisant Israël ! Cependant, durant près de 2000 ans, au travers la foi au Messie Yéshoua, cela n’a pas empêché Dieu de transformer et de sauver le coeur et l’âme de millions de personnes issue des nations et ainsi, Dieu a répandu Sa puissante Parole aux 4 coins de la terre, préparant méticuleusement le monde à la grande délivrance finale. Au cours des derniers millénaires, les Saintes lettres de Dieu ont cependant mal été interprétés par certains hommes et la doctrine a été corrompue : c’est ici l’apostasie engendrée par l’enseignement pernicieux de faux docteurs qui ont imprégné le monde chrétien d’un venin destructeur comme prophétisé par les apôtres : tout ceci a été annoncé par Dieu, ces choses devaient arriver et c’est effectivement ce que nous voyons : il suffit de regarder l’histoire du catholicisme et du protestantisme (la réforme avait bien commencé mais n’a pas été jusqu’au bout) pour se rendre compte de la terrible apostasie.

    Après sa résurrection, Yéshoua est monté au ciel « jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes. » (actes 3.21). Désormais et depuis le début de la restauration de la nation d’Israël, nous sommes dans ces fameux temps du rétablissement de toutes choses dont il est question ici : nous sommes à la fin de près de 2000 ans d’apostasie : tout comme le peuple juif fut dispersé et en exil à travers le monde entier pour enfin revenir aujourd’hui sur sa terre, la doctrine de Dieu a elle aussi été « dispersé », « en exil » durant plus de 2000 ans pour finir aujourd’hui par retrouver progressivement sa vraie signification. Tout est sous le puissant contrôle du Dieu des cieux. La complète restauration de la vérité est en cours : Désormais, depuis la restauration d’Israël et les multiples preuves et miracles ayant lieu en terre d’Israël, démontrant clairement aux contradicteurs que Dieu n’a jamais rejeté son peuple (Romains 11), l’accès aux profondes et véritables compréhension des Saintes Ecritures, grâce aux commentaires des sages d’Israël, « ceux à qui les oracles de Dieu ont été confiés » (Rom 3.2), est aujourd’hui enfin de nouveau accessible aisément via les nouvelles technologies internet et les nombreuses librairies etc,. La dernière étape du processus est en cours : les véritables enfants de Dieu sortent de l’apostasie et reviennent aux anciens sentiers et à la Torah du Dieu d’Israël comme il est dit : « Ainsi parle l’Éternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes ! »(Jérémie 6.16)

    « Je rétablirai tes juges tels qu’ils étaient autrefois, Et tes conseillers tels qu’ils étaient au commencement. Après cela, on t’appellera ville de la justice, Cité fidèle. » (Esaïe 1.26) et aussi : « En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous. » (Zacharie 8.23)

    Ce n’est pas sans raison qu’actuellement comme jamais, un réveil dans le monde chrétien se produit et de plus en plus ouvrent les yeux sur les nombreuses erreurs doctrinales anti-biblique seméesapostasie fin dans l’enseignement officiel et ont le désir d’abandonner les faux enseignements pour étudier la véritable Saine Doctrine qui est la Torah du Dieu d’Israël tel qu’enseignée par les sages d’Israël et conformément à l’enseignement de Yéshoua. Ainsi, plusieurs reviennent aux commandements de Dieu et mettent en pratique avec joie et amour toute sa parole en étudiant La Torah d’Israël. Par exemple, beaucoup reviennent au shabbat faussement enseigné comme étant aboli ou déplacé au dimanche dans une grande partie du monde chrétien, mais aussi, plusieurs reviennent à l’observance de la cacheroute**, des fêtes de Dieu etc, comme il est dit :

    ** Note MAV: je ne suis pas d’accord avec Thomas sur ce point; Nous en avons beaucoup discuté. Les lois alimentaires et externes ont été clairement annulées dans le NT car ces ordonnances n’avaient servi à rien, et empêcherait de suivre l’ordre de Jésus d’aller jusqu’aux extrémités de la terre pour faire de toutes les Nations des disciples. Or on doit pour cela se faire tout à tous, et notamment manger comme ceux que l’on veut évangéliser; Si je veux aller évangéliser dans un pays arabe, j’aurais plus de chance d’y parvenir en portant un niqab et en acceptant de manger Halal. Si je veux y manger casher, je vais vite mourir… de faim !

    « Et les étrangers qui s’attacheront à l’Eternel pour le servir, Pour aimer le nom de l’Éternel, Pour être ses serviteurs, Tous ceux qui garderont le shabbat, pour ne point le profaner, Et qui persévéreront dans mon alliance, Je les amènerai sur ma montagne sainte, Et je les réjouirai dans ma maison de prière; leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel; Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples. Le Seigneur, l’Eternel, parle, Lui qui rassemble les exilés d’Israël : Je réunirai d’autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés. » (Esaïe 56.6-9)

    Ainsi, dans cette évidente restauration à laquelle nous assistons, ce verset va devenir de plus en plus concret : « Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas (…) Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, Auquel j’ai prescrit en Horeb, pour tout Israël, Des préceptes et des ordonnances. » (Malachie 3)

    Yéshoua est le Prince d’Israël, c’est un fait ! Si aujourd’hui, il a plus une allure d’égyptien que celle d’un juif à cause de la fausse image anti Torah et anti juive que plusieurs ont véhiculé de lui, il n’en demeure pas moins le Messie d’Israël, la Torah est au fond de son coeur, il est plein d’amour pour ses frères juifs et, à l’instar de Yossef qui se révéla à ses frères sous les traits et l’apparence d’un égyptien à peine reconnaissable, Yéshoua se révélera bientôt au monde entier, notamment à ses frères juifs bien qu’ils ne voient pour le moment en lui qu’un égyptien, et alors cette parole de l’Ecriture s’accomplira : « ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. » (Zacharie 12.10)

    Oui, à l’instar de Yossef qui, bien qu’il fut considéré comme mort par sa famille, prépara secrètement la délivrance longuement mais surement en se hissant à la tête de l’Egypte par la grâce et la faveur du Dieu vivant, de la même façon, le glorieux Messie Yéshoua est en train de faire une oeuvre discrète, puissante et subtile dans le monde au travers de la vie de milliards de personnes au cours des derniers millénaires, exactement comme annoncé par les prophètes : il revient bientôt apporter la délivrance finale tout comme Yossef apporta la délivrance à sa famille lorsque la famine frappait le monde d’alors !

    Ainsi, soyez-en sûr : les témoignages authentiques présents dans cette vidéo sont une magnifique preuve supplémentaire de l’oeuvre du Messie Yéshoua qui est venu sauver puis enseigner le coeur de la loi divine à ceux des nations qui ont cru en Dieu et en son Fils : amour, bonté, miséricorde, fidélité, justice, obéissance, libéralité : c’est à de telles sacrifices que Dieu prend plaisir. Si, après avoir été sauvé par le Seigneur, plusieurs personnes présentes dans cette vidéo sont encore malgré elles sous l’influence de fausses doctrines dues à cette apostasie ayant tordu le sens de Ecritures, cela n’est pas étonnant au vue de tout ce que nous avons dit ici. Ne soyons pas troublé. Voici, entre autres, le comportement qu’il conviendrait de tenir envers tous ceux et celles qui sont encore pris par quelques anciennes chaînes mensongères jetées par l’ennemi de nos âmes sur l’entendement de plusieurs, les empêchant ainsi de progresser et/ou de marcher sur la voie de la vérité : « Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit, au contraire, être doux envers tous, être propre à enseigner, doué de patience; il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté. » (2 Timothée 2.26)

    Dieu n’a jamais promis que le chemin ne serait qu’une partie de plaisir : Si les bénédictions spirituelles concrètes de l’Eternel des armées sont excellente et réelles pour ses enfants, le chemin n’en est pas moins resserré, les tribulations nombreuses et ce sont les violents qui s’emparent du royaume de Dieu, c’est à dire qui se font violence à l’image de Job : « Je n’ai pas abandonné les commandements de ses lèvres; J’ai fait plier ma volonté aux paroles de sa bouche. » (Job 23:12) et Paul : « Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible. Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non pas comme battant l’air. Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » (1 Corinthiens 9).

    Mais dans toutes ces choses, malgré les épreuves diverses et variées de la vie, Dieu a promis de soutenir et de ne jamais abandonner tous ceux qui décident de travailler avec crainte et tremblement à leur salut ! A nous de ne pas être léger avec le créateur de l’univers ! Ces paroles de la Brit Hadasha prennent ici tout leur sens : « C’est pourquoi nous ne perdons point courage, et si notre homme extérieur se détruit, l’intérieur se renouvelle de jour en jour; Car notre légère affliction du temps présent produit en nous le poids éternel d’une gloire souverainement excellente; Puisque nous ne regardons point aux choses visibles, mais aux invisibles; car les choses visibles sont pour un temps, mais les invisibles sont éternelles. » (2 Cor 4.17).

    Resurrection-jesus-yeshoua-verite-preuve-bible-torah_modL’excellence inimaginablement glorieuse et merveilleuse du Royaume de Dieu à venir qui surpasse toute intelligence, doit maintenir notre zèle et notre foi en bon état : la justice, la paix et la joie éternelle seront accordées aux enfants du Royaume : le paradis de Dieu n’est pas une fable, il est une réalité et il est tout proche : Yéshoua le Messie est cette arche nouvelle que Dieu donne à tous ceux qui ont foi en Lui, faim de justice et de vérité, désireux d’observer ses commandements !

    Que Dieu bénisse ses enfants et sauve tous ceux qui ne le connaissent pas encore, qu’il nous protège, nous accorde son pardon, sa grâce et sa glorieuse protection, le Royaume de Dieu est proche et cette vidéo, comme tant d’autres sur le site, est comme un témoin duquel émane la glorieuse lumière de l’Eternel au milieu des ténèbres de ce monde. Si vous ne connaissez pas Dieu, ne tardez plus, la porte de l’arche n’est pas encore fermée mais ne perdez plus une seule seconde : il reste peu de temps et dans les temps difficiles qui arrivent sur ce monde, il faut définitivement se ranger du bon côté et garder un maximum d’huile dans sa lampe afin de pouvoir marcher dans les ténèbres épaisses des tribulations à venir pour aller à la rencontre du Seigneur ! Il faut que ce monde accouche du Messie, mais avant la naissance, les contractions se feront de plus en plus rapprochées et douloureuses comme nous le ressentons déjà : tenons ferme ! La foi en Dieu et en Yéshoua, la persévérance, la prière, la communion fraternelle, la méditation et l’étude de la Torah avec la mise en pratique des commandements de Dieu sont nos armes puissantes pour arriver au royaume de Dieu !

    « Que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Eternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Eternel. » (Jérémie 9.24)

    Article de Thomas

    *Note : Mise à part les citations et autres extraits de sources externes reprises sur le site rencontrerdieu.com, nous ne cautionnons pas forcément tous les propos et les enseignements des personnes et/ou des références et autres sites web citées dans les articles et les vidéos du site rencontrerdieu.com

     
     

    Voici le lien de la vidéo et de l’article texte et surtout : n’hésitez pas à partager la vidéo au maximum autour de vous :

    http://www.rencontrerdieu.com/project/la-resurrection-du-messie-disrael-florilege-de-temoignages-bouleversants-yeshoua-jesus-est-vraiment-vivant/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique