•  

     

     

    Étienne, un homme qui était dans le royaume

     

    Étienne, un homme qui était dans le Royaume

     

    Message du 6/10/2015 

     

    Je veux vous parler ce soir d’un homme qui vivait sur terre dans le royaume.

    Actes 7 v 54 à 60

    En entendant ces paroles, ils étaient furieux dans leur cœur, et ils grinçaient des dents contre lui. Mais Étienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Et il dit : voici, je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles, et ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, le traînèrent hors de la ville, et le lapidèrent. Les témoins déposèrent leurs vêtements au pied d’un jeune homme nommé Saul. Et ils lapidèrent Étienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçoit mon esprit ! Puis s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et après ces paroles, il s’endormit.

    Je me suis posée cette question pendant plusieurs jours demandant à Dieu de me révéler qui est Étienne, car comment un homme lapidé peut-il dire au Seigneur « Ne leur impute pas ce péché » ? Moi à sa place, j’aurais dit : Seigneur, venge-moi, défends-moi. Et un soir, j’ai entendu audiblement, Étienne était dans le royaume ; et j’ai enfin compris ce que Dieu m’a dit.

    Étienne était dans le royaume. Il est mort dans la paix car il avait l’assurance d’où il allait. Il savait qui il était, et en qui il avait cru. Il n’avait donc point peur de la mort…

    Il ne s’inquiétait plus du lendemain. J’imagine Étienne dire : « Ce n’est plus moi qui vit mais c’est Christ qui vit en moi ». Pour dire cela, il faut avoir le caractère et la mentalité de Christ.

    Mais ce qui est beau, c’est qu’il est mort en position d’humilité -à genoux-. Il est mort en état de pardon.

    Étienne avait tout pour s’endormir dans l’assurance. Dieu lui a fait grâce car il savait qu’il était dans le royaume ; et cela doit nous servir d’exemple aujourd’hui et nous faire réfléchir. Étienne a imploré le pardon de Dieu pour ses assassins.

    Ce qui est magnifique, c’est qu’avant sa mort, il a été ravi en esprit ; il a vu les cieux s’ouvrir ; et il a vu son Sauveur à la droite de Dieu, à la droite de son père. Le Seigneur l’a visité et il a ainsi été rempli, fortifié, encouragé et apaisé car Dieu qui connaît tout, savait qu’Étienne allait être lapidé et mourir.

    Voilà pourquoi la parole nous dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu et tout vous sera donné par dessus… ».

    Étienne, sa vie c’était chercher le royaume de Dieu. Son espérance, le désir de son cœur étaient d’être dans le royaume de Dieu. Il ne s’inquiétait de rien…Les choses de la terre lui importaient peu. . Et il savait que ce n’était pas sa chair qui avait du prix, mais son âme.

     

    Colossien 3 v 2 Dit : Attachez- vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre.

    Étienne affectionnait les choses du royaume ; il y consacrait tout son temps, toute sa vie.

    Psaumes 37 v 4 dit : Fais de l’Éternel tes délices… Et c’est ce qu’a fait Étienne tout au long de sa vie. Il avait les fruits de l’Esprit en lui; ne cherchant pas à satisfaire sa chair ni ses propres désirs, mais il cherchait à plaire à Dieu : de ce fait, il était un homme agréable à Dieu.

    Galates 5 v 22 parle du fruit de l’Esprit. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.

    Étienne avait le fruit de l’Esprit… il demeurait dedans. Nous devrions nous aussi demeurer dans le royaume, être en communion avec Dieu, dans la prière, dans la parole, pour produire ces fruits en nous.

    La parole de Dieu est notre lumière, une lumière qui éclaire notre sentier, une lampe à nos pieds. La parole de Dieu est notre force … C’est la parole de Dieu qui nous conduira dans le royaume. Nous pouvons prier, louer, mais si la parole ne fait pas un travail au-dedans de nous, nous ne pourrons pas porter du fruit ni entrer dans le royaume…Cela est impossible… parce que la bible dit « au commencement était la parole »…mais pas la prière, ni la louange, ni l’adoration ; mais au commencement était la parole…parce que c’est elle qui emmène le fruit de l’Esprit et nous fait demeurer dans le royaume. C’est la parole qui nous conduit dans la lumière, dans la louange, dans l’adoration. La parole est elle-même la pierre angulaire... C’est là notre point de départ.

    Pouvons- nous dire ce soir que nous avons tous ces fruits de l’Esprit en nous ?

    Avons-nous l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi en nous? Nous devons y travailler parce que le fruit de l’Esprit est comme un complément alimentaire. Plus ces fruits seront abondants en nous, plus nous allons pouvoir les communiquer…amen.

    Nous devons nous examiner, nous remettre en question pour savoir si nous sommes vraiment dans le royaume et agréables à Dieu.

    Cherchons les choses d’en haut… et produisons du fruit et de bons fruits…

    Étienne est un exemple pour nous ce soir. Amen

    Soyez bénis

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique