•  

     

     Dieu exige une réaction

    Derek Prince Ministries

     

     Le Seigneur n’abandonnera pas son peuple.

    Je pense que Dieu demande à ceux qui croient en lui d’avoir du répondant par rapport à ce qu’il fait en Israël et au Moyen-Orient.

    Nous ne pouvons pas nous permettre de rester neutres, apathiques ou indifférents. Dieu nous demande de réagir.

    Dans le livre de Jérémie, le prophète nous dit ce que Dieu nous commande de faire:

    «Poussez des cris de joie sur Jacob, Éclatez d’allégresse à la tête des nations! Élevez vos voix, chantez des louanges, et dites: Éternel, délivre ton peuple, le reste d’Israël!» (Jérémie 31:7)

    Dans la version Bible de Jérusalem nous lisons, «Criez, acclamez, faites–vous entendre! Louez! Proclamez!» (verset 7). En combinant ces deux versions, je trouve ici cinq réactions que Dieu attend de nous. Dans un sens, elles sont toutes vocales: chanter, pousser des cris, louer, proclamer et dire (ou prier).

    A quoi devons-nous réagir? Au rassemblement du reste de Jacob.

    A qui ce commandement est-il adressé? A l’Église, à nous qui croyons que la Bible est la parole de Dieu, et nous devons lui obéir.

    Dieu nous demande d’intercéder pour Israël. Il dit: «je restaure mon peuple, je le rassemble et je vous demande de vous joindre à moi et à mes desseins par la prière.» Je pense que nous devons appréhender cela comme l’un des mystères de Dieu: lorsqu’il veut faire quelque chose, il dit à son peuple: «priez, et je vais le faire.» En d’autres termes, il dit «ceci est mon intention, mais cela n’arrivera pas si vous ne priez pas.»

    En tant que chrétiens, nous avons l’immense responsabilité de nous engager totalement dans l’accomplissement des desseins de Dieu pour l’histoire.

    Merci Seigneur de t’être engagé envers Israël. J’intercède pour cette nation maintenant. Je proclame que le Seigneur est en train de restaurer et de rassembler son peuple et je joins mes prières à celles d’autres croyants. Le Seigneur n’abandonnera pas son peuple. Amen.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    « Celui qui commet le péché viole la Loi de Dieu

    « Celui qui commet le péché viole la Loi de Dieu, car le péché, par définition, c’est la violation de cette Loi (semeur) ». La version Segond utilise le terme la transgression de la Loi. Une transgression désigne le fait de ne pas se conformer à un modèle. Nous pouvons aussi retenir le terme iniquité qui veut dire absence de Loi/Torah.

    Relisons 1 Jean 3: 5-6 et 7 (version proposé par Ruchama LH)

    "or, vous le savez, Yéshoua a paru pour ôter les transgressions de la Loi/Torah, et il n'y a point en Lui de transgression de la Torah . Quiconque demeure en Lui ne transgresse point la Torah. Quiconque transgresse la Torah ne l'a pas vu et ne l'a pas connu . Quiconque est né de YHWH Adonaï ne pratique pas la transgression de la Torah parce que la semence de YHWH Adonaï demeure en lui; et il ne peut transgresser la Torah parce qu'il est né de YHWH Adonaï."

    Yéshoua la parole faite chair est venu instruire ceux que le Père lui a donné à une parfaite compréhension de la Torah/Loi et de son observation. Il n'est pas venu pour s'abolir lui même, ni se renier!!!

    Voila pourquoi un Juif pratiquant le Judaïsme qui reconnaît Yéshoua comme le messie ne se livrera jamais au « folklore évangélique » (qui est un des maillons du système entre les mains de Satan), parce qu'il aura rencontré celui qui ouvre son entendement sur ce qui demeurait pour lui un mystère. Reconnaissant dans le maître celui que Israël attend pour l'instruire dans la connaissance de la Torah/Loi.
    « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Elohim, et celui que tu as envoyé, Yéshoua le messie ». Car c'est par la Loi que tout existe, la Loi est le principe créateur. La rejeter, revient à rejeter le don parfait d'Elohim, en la qualifiant d'obsolète, alors que David inspiré par Elohim dit "la Loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l'âme"...Quiconque à pénétrer ses entrailles pour y demeurer pénétrera le mystère de la création. « ... et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement » (Jean 15:27).

    De simple montures connectées à la conscience diabolique déclarent que la stature de la Loi est inatteignable, au détriment d'une grâce où tout serait beaucoup plus simple pour que de pauvres pécheurs puissent vivre malgré leur faiblesses sous la bonne garde d'une divine approbation.
    Le lien que Yéshoua a avec son Père, il vient le rendre accessible aux hommes par son sacrifice, parce que ce lien était inaccessible. Croire qu'il est venu accomplir à notre place la Loi pour qu'on ce la coule douce relève de la psychiatrie.
    Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. 1 Jean 2:6.
    Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces. 1 Pierre 2:21.

    Yéshoua n'est pas venu accomplir un sacrifice pour que l'homme continu à demeurer éloigné de la Loi ni de l'en approcher mais de la lui faire pénétrer, afin qu'il devienne la Loi (Romains 8:29-30) et de ne plus être soumis à ce que la Loi réprouve (Romains 8 : 1).

    Les initiés malsains ont ramené la dimension de la grâce au même niveau que la compréhension qu'ils ont du péché, du monde et de la sanctification. La grâce pour certain se retrouve amalgamée avec la notion de tolérance et d'humanisme, qui non seulement ne transforme aucun de ses adhérents, mais surtout entretien le voile épais de l'ignorance.
    Oui la grâce d'Elohim source de salut pour tous les hommes a été manifestée, pas pour prendre possession de la gloire du monde, mais pour y renoncer en pratiquant la volonté de YHWH Adonaï.
    (Tite 2 : 11-12).

    Merci Père de ce que tu as mis à disposition toutes les ressources nécessaire pour te connaître. Ce qui autrefois était impossible tu l'a rendu possible par la pénétration de ton souffle pour que ceux qui t'obéisse soit ton émanation. Ce qui était contemplé par les anciens comme une vue de l'esprit, tu l'as rendu possible par le sacrifice de notre maître. Et nous avons vu comment des personnes de la même nature que nous, qui par l'obéissance à la vie, obéissance à ta Loi, oui nous avons perçu comment ils ont manifestés ta gloire, ta grandeur. Ils ont été des lumières au milieu de leur génération au travers desquels tu réconciliais avec toi la création. Ils ont été l'empreinte visible de notre maître, et ils ont révélés par leur vécu que ce statut est accessible. Puisse qu’en cette génération des hommes et des femmes qui sont destinés à cet héritage aussi glorieux se lèvent, pour t'être entièrement consacré pour la réalisation de tes desseins. Par la puissance de ton Esprit, nous te rendons grâce de développer en nous la passion pour la vérité. Amen.

    « Celui qui commet le péché viole la Loi de Dieu

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    LE RÉVEIL PAR LA PRIÈRE,

     

     

    LE RÉVEIL PAR LA PRIÈRE,

    Par Jim Cymbala

     

    Les réveils n’ont jamais été marqués par des prédications éloquentes ou intelligentes.

      Si tu avais chronométré les réunions d’il y a plusieurs années, tu te serais rendu compte qu’il était accordé beaucoup plus de temps à la prière, aux pleurs et à la repentance qu’aux messages.

    Dans les “Réunions de Prières du Réveil” de 1857-59, il n’y avait virtuellement pas de prédications. Pourtant, elles ont apparemment été à l’origine de la plus grande moisson d’âme de tous les réveils spirituels de l’histoire américaine. Les estimations sont de 1,000,000 de conversions dans tous les États-Unis, sur une population qui comptait à l’époque 30,000,000 de personnes. Cela équivaudrait aujourd’hui, proportionnellement, à 9,000,000 de personnes tombant à genoux dans la repentance.

    Comment une telle chose a-t-elle pu se produire ? Un homme d’affaire tranquille, nommé Jeremiah Lanphier a commencé des réunions de prières le mercredi midi, dans une église Réformée hollandaise, ici à New York, à moins de 500 mètres de Wall Street. La première semaine, six personnes se sont montrées. La semaine suivante, 20 personnes sont venues. La semaine suivante, 40… Ils ont alors décidé de se réunir quotidiennement.

    “Il n’y a ni fanatisme, ni hystérie, juste un incroyable désir des gens de venir prier,” a reporté J. Edwin Orr. “Les réunions n’étaient pas dédiées à des prédications. Mais, tout le monde était libre de prier.”

    Pendant la quatrième semaine, la panique de 1857 a frappé. Les marchés se sont écroulés, les premières banques ont fait faillite. (En un mois, plus de 1400 banques ont fait faillite.) Les gens ont commencé à crier à Dieu plus sérieusement que jamais. L’église de Lanphier a commencé à assurer trois réunions de prières pendant midi, dans trois salles différentes. L’église méthodiste de John Street, à quelques pas à l’est de Broadway, était également pleine. Bientôt, le Burton’s Theater de Chambers Street était rempli de 3000 personnes chaque midi.

    La même scène s’est reproduite à Boston, New Haven, Philadelphie, Washington et dans des villes dans tout le sud des Etats-Unis. Au printemps suivant, 2000 habitants de Chicago se rassemblaient chaque jour dans le Metropolitan Theater pour prier. Un jeune homme de 21 ans, fraîchement arrivé dans la ville, a ressenti lors de ces réunions son premier appel à entrer dans l’œuvre de Christ. Il a écrit à sa mère qu’il allait commencer une école du dimanche. Son nom ? Dwight L. Moody !

    Est-ce que quelqu’un pense réellement que l’Amérique d’aujourd’hui manque de prédicateurs, de livres, de traductions bibliques, de doctrines claires ?

    Ce dont nous manquons réellement, c’est de la passion de crier au Seigneur, jusqu’à ce qu’Il ouvre les écluse des cieux et qu’Il se manifeste avec puissance.

    Jim Cymbala a ouvert l’église de Brooklyn Tabernacle avec moins de vingt membres dans un petit immeuble délabré dans un quartier difficile. Étant né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson et un intervenant fréquent lors des conférences d’Expect Church Leadership organisées par World Challenge dans le monde entier.

    Lisez cette dévotion en ligne

    http://sermons.worldchallenge.org/

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique