• LE JUGEMENT DE L’AMÉRIQUE ?

     

    roseaux

    LE JUGEMENT DE L’AMÉRIQUE

    by David Wilkerson – Et la France ?

     

    MAV: Ceci fut écrit il y a bien des années. Et l’Europe ? Et la France ? Le monde entre-temps a avancé dans le mal de manière exponentielle. Mais nous sentons de manière palpable maintenant le jugement qui s’en vient, nous savons que la colère de l’Agneau est là, et que ce jugement va commencer par l’Eglise. Il m’arrive de penser, à cause de toutes les prophéties que j’entends ou que je reçois,  que dans les trois ans qui viennent, nous ne reconnaîtrons plus rien tant tout aura été dévasté  autrour de nous. Mais je sais que c’est aussi l’heure choisie par Dieu pour engranger sa moisson !

    Beaucoup de croyants se demandent aujourd’hui : “Pourquoi Dieu n’a-t-Il pas encore livré l’Amérique au jugement ? Pourquoi ne s’est-Il pas occupé de nous comme nos péchés l’exigent ? Il a donné à la génération de Noé 120 ans d’avertissements, mais ensuite Il a dit : “Assez,” et Il a provoqué le déluge. Dieu a supporté les péchés de l’Amérique depuis un long moment, à présent, alors pourquoi ne voyons-nous pas Son juste jugement s’abattre sur nous ?”

     

    J’aime ce pays et pour ma part, je ne veux pas voir le jugement final de Dieu s’abattre sur l’Amérique. Comme beaucoup, je suis complètement stupéfait du fait que le jugement de Dieu a été différé.

    Mais je crois que nous voyons les prémices du jugement. Je vois les terribles calamités qui s’abattent sur le monde comme des avertissements. Mais, parce que l’économie de l’Amérique ne s’est pas effondrée et que notre nation est encore capable de fonctionner, nous semblons tituber d’une crise à une autre, recevant chance après chance.

    Je suis convaincu qu’il n’existe qu’une seule réponse à ce fait surprenant : c’est à cause de la tendresse et de la patience de notre Sauveur. Nous en trouvons la preuve dans la prophétie d’Esaïe : “Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n’éteindra point la mèche qui brûle encore” (Esaïe 42:3). L’Amérique est devenue une nation de roseaux cassés !

    Un roseau est une longue tige creuse, que l’on trouve généralement dans les marais ou près d’un point d’eau. C’est une plante fragile, alors elle se plie facilement quand les grands vents ou des eaux rapides la frappent. Mais elle ne peut plier que jusqu’à un certain point avant de finalement se briser et d’être entraînée par les flots.

    Comme un roseau par temps calme, l’Amérique s’est tenue debout et fière, pleine d’ambitions et de promesses. Notre société toute entière honorait Dieu et la Bible était considérée comme le standard à suivre pour nos lois et notre système judiciaire. Même à mon époque, les livres d’école consistaient en leçons et histoires tirées de la Bible. Jésus était reconnu comme le Fils de Dieu, Celui qui donnait à notre pays faveur et bénédictions indicibles.

    Mais dans notre prospérité, nous sommes devenus comme l’ancien Israël, fiers et ingrats. Et nous sommes tombés très bas en un temps très court. Dieu a été chassé de notre système judiciaire et de nos écoles, Son nom a été ridiculisé et est devenu un sujet de moquerie.

    Notre société a complètement perdu sa boussole morale avec pour résultat le fait que l’Amérique, qui a une époque se tenait debout et droite est à présent infirme, comme un roseau cassé.

    « LETTRE À MA FRANCE »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :