•  

     

    J'aime Israël

     

    J'aime Israël

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

    De Jérusalem,

    Jérusalem, capitale d’Israël !

    par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

     

    « A la loi et au témoignage ! ». Cette exhortation du prophète Esaïe (Es 8:20), nous la faisons nôtre. Selon la Torah, la Loi divine et selon les témoins de la Bible, Jérusalem est véritablement la capitale d’Israël.

    Aujourd’hui, le monde veut diviser Jérusalem, en faire la capitale d’un pays qui n’existe pas, la Palestine. Les Juifs n’auraient même plus la liberté de prier au Kotel… Déjà, les Musulmans (le Waqf) montrent qu’ils font du Mont du temple, un lieu de non-droit pour les croyants, alors on peut penser que ce serait un conflit majeur si la Palestine était créée.


      Aujourd’hui en Israël nous fêtons YOM YERUSHALAIM, la journée de Jérusalem. Le 7 juin 1967 a été un jour de liesse, lorsque les paras Israéliens ont libéré le Mont du temple – « har habit beyadenou » ! Après 2000 ans d’exil, d’humiliation et de souffrance, le peuple juif pouvait à nouveau prier devant ce qui est un des vestiges du Temple de Salomon.

    Jésus a dit que les nations ont piétiné la ville de Jérusalem durant 2000 ans, et il a précisé que le temps des nations auxquelles font partie ceux qui la revendiquent, est terminé (Luc 21:24).

    « Quittez la ville – (signé) le Prophète »

    Lorsque le général chrétien Allenby, le 9 décembre 1917, libéra Jérusalem de la main des Turcs ottomans sans coup férir, c’est avec des tracts : les Musulmans furent tellement choqués qu’ils fuirent à toute jambe. Allenby avait demandé à Dieu une stratégie et il lut un verset d’Esaïe (31:5) : « Comme les oiseaux volent, de même le Seigneur des armées défendra Jérusalem ». Allenby eut alors l’idée de rassembler tous les avions qu’il put trouver et de faire jeter des tracts. Sur les tracts était écrit en arabe : « Abandonnez la ville aujourd’hui – (signé) Allenby ». L’interprète arabe ne lisant pas le nom Allenby, écrivit alors un mot correspondant à « Prophète ». On imagine les Turcs lire ces tracts disant : « le Prophète vous ordonne de quitter de la ville»… C’était le jour de Hanouka – le 24 kislev 5678.

    « Montons à la maison du Dieu de Jacob »

    Nous croyons que Dieu ne permettra pas la division de Jérusalem, mais il importe de veiller et de prier. Avant d’être la capitale du monde sous la férule du Messie venant poser Ses pieds sur le mont des oliviers, selon Zach 14, Jérusalem est et demeurera la capitale d’Israël, une et indivisible.

     « Il arrivera, dans la fin des temps, que la montagne de la maison de l’Eternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, 

    et que nous marchions dans ses sentiers. 

    Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Eternel« 

    Esaïe 2/Michée 4pasteur Fruhinshol

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique