•  

     Vision of Ezekiel Chapter 1

     Vision of Ezekiel chapitre 1

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Ézéchiel chapitre 33

    1. La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
    2. Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle, -
    3. si cet homme voit venir l’épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple ;
    4. et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l’épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête.
    5. Il a entendu le son de la trompette, et il ne s’est pas laissé avertir, son sang sera sur lui ; s’il se laisse avertir, il sauvera son âme.
    6. Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.
    7. Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part.
    8. Quand je dis au méchant : Méchant, tu mourras ! si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.
    9. Mais si tu avertis le méchant pour le détourner de sa voie, et qu’il ne s’en détourne pas, il mourra dans son iniquité, et toi tu sauveras ton âme.
    10. Et toi, fils de l’homme, dis à la maison d’Israël : Vous dites : Nos transgressions et nos péchés sont sur nous, et c’est à cause d’eux que nous sommes frappés de langueur ; comment pourrions-nous vivre ?
    11. Dis-leur : je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?
    12. Et toi, fils de l’homme, dis aux enfants de ton peuple : La justice du juste ne le sauvera pas au jour de sa transgression ; et le méchant ne tombera pas par sa méchanceté le jour où il s’en détournera, de même que le juste ne pourra pas vivre par sa justice au jour de sa transgression.
    13. Lorsque je dis au juste qu’il vivra, -s’il se confie dans sa justice et commet l’iniquité, toute sa justice sera oubliée, et il mourra à cause de l’iniquité qu’il a commise.
    14. Lorsque je dis au méchant : Tu mourras ! -s’il revient de son péché et pratique la droiture et la justice,
    15. s’il rend le gage, s’il restitue ce qu’il a ravi, s’il suit les préceptes qui donnent la vie, sans commettre l’iniquité, il vivra, il ne mourra pas.
    16. Tous les péchés qu’il a commis seront oubliés ; il pratique la droiture et la justice, il vivra.
    17. Les enfants de ton peuple disent : La voie du Seigneur n’est pas droite. C’est leur voie qui n’est pas droite.
    18. Si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, il mourra à cause de cela.
    19. Si le méchant revient de sa méchanceté et pratique la droiture et la justice, il vivra à cause de cela.
    20. Vous dites : La voie du Seigneur n’est pas droite. Je vous jugerai chacun selon ses voies, maison d’Israël !
    21. La douzième année, le cinquième jour du dixième mois de notre captivité, un homme qui s’était échappé de Jérusalem vint à moi et dit : La ville a été prise !
    22. La main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant l’arrivée du fugitif, et l’Éternel m’avait ouvert la bouche lorsqu’il vint auprès de moi le matin. Ma bouche était ouverte, et je n’étais plus muet.
    23. Alors la parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
    24. Fils de l’homme, ceux qui habitent ces ruines dans le pays d’Israël disent : Abraham était seul, et il a hérité le pays ; à nous qui sommes nombreux, le pays est donné en possession.
    25. C’est pourquoi dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Vous mangez vos aliments avec du sang, vous levez les yeux vers vos idoles, vous répandez le sang. Et vous posséderiez le pays !
    26. Vous vous appuyez sur votre épée, vous commettez des abominations, chacun de vous déshonore la femme de son prochain. Et vous posséderiez le pays !
    27. Dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je suis vivant ! Ceux qui sont parmi les ruines tomberont par l’épée ; ceux qui sont dans les champs, j’en ferai la pâture des bêtes ; et ceux qui sont dans les forts et dans les cavernes mourront par la peste.
    28. Je réduirai le pays en solitude et en désert ; l’orgueil de sa force prendra fin, les montagnes d’Israël seront désolées, personne n’y passera.
    29. Et ils sauront que je suis l’Éternel, quand je réduirai le pays en solitude et en désert, à cause de toutes les abominations qu’ils ont commises.
    30. Et toi, fils de l’homme, les enfants de ton peuple s’entretiennent de toi près des murs et aux portes des maisons, et ils se disent l’un à l’autre, chacun à son frère : Venez donc, et écoutez quelle est la parole qui est procédés de l’Éternel !
    31. Et ils se rendent en foule auprès de toi, et mon peuple s’assied devant toi ; ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique, car leur bouche en fait un sujet de moquerie, et leur coeur se livre à la cupidité.
    32. Voici, tu es pour eux comme un chanteur agréable, possédant une belle voix, et habile dans la musique. Ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique.
    33. Quand ces choses arriveront, -et voici, elles arrivent ! -ils sauront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux.
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

    Être une sentinelle est un poste à responsabilité et de haute confiance. Il s’agit de surveiller, avertir, garder, guider, signaler…

    Le chrétien est appelé à être une sentinelle pour Dieu. Dans ce message, Charles Delmas aborde avec précision le rôle de la sentinelle pour Dieu : elle doit fidèlement garder ce que Dieu lui a confié.

    Nous espérons que l’écoute de ce message vous encourage richement.

    • Cliquez sur le bouton "lecture" ci-dessous pour écouter ce message au format audio MP3.
    La sentinelle
     IMG/mp3/culte20010618delmas.mp3

     

     Car ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, place le guetteur ; Qu’il annonce ce qu’il verra.
     Il voit de la cavalerie Des cavaliers deux à deux, Des cavaliers sur des ânes, Des cavaliers sur des chameaux ; Et il était attentif, très attentif.
     Puis il s’écria, comme un lion : Seigneur, je me tiens sur la tour toute la journée, Et je suis planté à mon poste toutes les nuits ;
     Et voici qu’elle arrive, la cavalerie, Des cavaliers deux à deux ! Il prit encore la parole et dit : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone, Et toutes les statues de ses dieux, Il les a brisées à terre !
     (O mon peuple), qui as été battu comme du grain, dans mon aire, Ce que j’ai appris de l’Éternel des armées, Dieu d’Israël, Je vous l’ai annoncé.
     Menace (sur) Douma. On me crie de Séir : Sentinelle, qu’en est-il de la nuit ? Sentinelle, qu’en est-il de la nuit ?
    12 La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez ; Convertissez-vous et venez.

     

     La sentinelle

    Esaïe 21 versets 6 à 12

     (Bible de la Colombe)

    http://messages.eebi.net/spip.php?article1905

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique