• Une femme qui a été victime

     

    Première publication 27 août 2015 à 15h30
     
    Première  publication  27 aout 2015 à 15h30
     
     
     
    TVA Nouvelles
     

    Une femme qui a été victime d'un horrible accident de travail a pu bénéficier d'une chirurgie lui permettant de vivre une vie pratiquement normale.

    Reyna Gonzalez, 34 ans, travaillait comme journalière dans une entreprise de recyclage à Dallas lorsque le drame s'est joué le mois dernier.

    (capture d'écran, NBC News)

    Alors qu'elle pliait des boîtes qui passaient sur un convoyeur, sa queue de cheval s'est enroulée dans le tapis mécanique. Son scalp a été violemment arraché à plus de 70%.

    Elle se dit chanceuse d'être en vie, et raconte la journée des horribles évènements.
    «Je me suis souviens de m'être dit « ça y est, c'est ici que je vais mourir», a raconté la femme en entrevue à NBC News.

    (capture d'écran, NBC News)

    Elle se souvient simplement de la sensation de quelque chose qui lui tire la tête, et après tout est devenu noir. «La première chose à quoi j'ai pensé ce sont mes filles. Je ne sais pas comment j'ai eu de la force, mais j'ai été capable de me pousser vers l'avant afin de m'éloigner du convoyeur», raconte la femme.

    Lorsqu'elle s'est sortie de l'étau des machines, ses collègues de travail, pétrifiés par la scène, la regardaient en couvrant leur visage avec leurs mains.

    «J'ai alors touché ma tête, et la seule chose que je sentais, c'était mon crâne», se souvient Reyna.

    Un plasticien à son secours

    Elle a été amenée d'urgence au Methodist Dallas Medical Center, où le chirurgien plasticien, Paul Pierce, a pris son cas en charge.

    (capture d'écran, NBC News)

    Paul Pierce est spécialiste en rattachement des mains, des orteils ou des doigts coupés. Rien n'est à son épreuve.

    «Lorsqu'on m'appelle, je sais habituellement que ce sont des blessures très sérieuses», explique le médecin.

    Dr Pierce a été en mesure de prendre son scalp arraché pour le recoudre sur le crâne de la femme.

    Mercredi, Reyna avait rendez-vous avec le spécialiste pour un suivi. Elle devrait se remettre de ses blessures, et la cicatrisation se fait très bien.

    Reyna se dit aujourd'hui très chanceuse, et sait que cet accident aurait pu être bien pire.

    « Je bâtirai mon égliseTraversée de La Véritable Mer Rouge »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :