•  

    Il n'est jamais trop tard

     

    Il n'est jamais trop tard pour revenir à la raison.

    Avant ma conversion j'étais un enfant rebelle. Je vivais comme bon me semblait. J'aimais la vie mondaine, etc. Pourtant j'ai toujours su que Dieu m'aimait, qu'il pouvait changer ma vie si je la lui confiais, ainsi que celle de ma famille.

    Depuis mon plus jeune âge j'allais à l'église mais pour faire plaisir à mes parents. Quant à l'évangile je l'écoutais toujours car mon grand frère est chantre et évangéliste. Il me parlait souvent de Dieu et me disait que je devais lui donner ma vie pour que l'échec s'éloigne de moi. Et c'est ce que j'ai fait après avoir frôlé un esprit de mort.
    J'ai donné ma vie à Dieu parce que je savais que c'est lui seul qui pouvait pardonner mes nombreux péchés et me faire rattraper tout ce que j'avais perdu dans mon enfance.
    Je crois qu'être chrétien c'est la meilleure vie. Depuis que je lis la Bible elle m'enseigne plein de choses que j'avais négligées, comme le respect de mon père et de ma mère. J'avais voulu voler de mes propres ailles, et avoir de l'argent facile. Maintenant je ne suis plus stressé dans ma nouvelle vie car je crois que Dieu ma libéré de mon lourd fardeau.



     

     

     @Beauty

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     
     
     
     
    Dieu m'a apporté la stabilité.
     

    Mes frères et sœurs en Christ, je souhaiterais partager avec vous ce que le Seigneur a fait pour moi. J'ai passé des années à changer d'emplois, ne trouvant jamais de satisfaction dans ce que je faisais.

    Depuis que j'ai commencé à semer selon mes moyens dans la vie des orphelins, des personnes malades, des sans abris, des membres de famille, Dieu m'a apporté la stabilité d'emploi et à donner un sens à ma vie.

    Après avoir fait une dizaine d'entreprises en moins de 8 ans (stage-intérim-CDD- CDI sans passer la période d'essaie) ; aujourd'hui cela fait presque 2 ans que j'ai un emploi fixe (CDI) dans lequel je me sens bien et en paix avec moi même. Mon parcours me sert aujourd'hui à aider les demandeurs d'emplois et des femmes possédant un projet d'entreprise à sortir de la précarité. Dieu a utilisé ma faiblesse et mes échecs pour manifester sa gloire, que son nom soit glorifié !

    J'ai appris à semer avec le peu que je pouvais avoir et Dieu m'a béni.
    « Ce que vous ferez au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le ferez » Mat. 25, 40 Soyez bénis.


     @Beauty

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

    Devenu chef  des prisonniers !

     

    Je suis né dans une famille chrétienne évangélique et j'ai été baptisé d'eau à l'âge de 21 ans.

    Depuis mon enfance j'ai reçu un enseignement biblique et à 9 ans j'étais déjà engagé dans l'église. Je regroupais les enfants de mon âge pour chanter en l'honneur du Seigneur. Vivant dans cette ambiance biblique j'ai eu un emploie à la poste de mon pays où j'ai connu dans un premier temps des difficultés d'avancement. Ensuite je fus nommé à un poste de responsabilités où j'étais gestionnaire, mais très tôt les choses vont basculer et j'allais retomber au plus bas de l'échelle. Cela qui me conduisit en prison où je devais passer 4 ans 5 mois pour détournement de fonds publique.

    Dès mon arrivée dans la maison d'arrêt les événements ce sont rapidement succédés de telle sorte qu'il me fallait prendre certaines décisions. Le pasteur aumônier qui nous enseignait la parole de Dieu ne venait plus, alors j'ai décidé de me mettre au service du Seigneur. Quelques semaines plus tard je fus choisi comme 3ème responsable de mon bâtiment (nos cellules sont de grands bâtiments dans lesquels nous sommes un certain nombre). J'ai eu le privilège d'être dans un bâtiment où il y avait des personnalités. Je me suis alors repenti dans la prière et je criais à Dieu de venir à mon secours. Je persévérerais dans les cultes dominicaux et j'organisais même des jeûnes et prières durant la semaine.

    Quelque temps plus tard je fus nommé premier responsable de tout le bâtiment. La charge était encore plus grande à ce poste où je restais durant 25 mois. Déjà à ce niveau de responsabilité je participais à la gestion des affaires de la prison. Ma foi étais éprouvée car je ne voyais pas comment j'allais pouvoir payer 10 millions de francs cfa pour quitter cet enfer. Il m'arrivait de beaucoup pleurer quand je devais affronter le découragement et le désespoir.
    Je poursuivi ma vie carcérale dans la simplicité. Je connu l'abandon de mes amis et certains de mes proches parents. Ma femme s'était découragée et avait fini par partir avec un autre homme. La situation devenait insupportable. Un dimanche matin du 16 septembre 2013 alors je dirigeais le culte comme à notre habitude, le directeur de la prison m'envoya chercher avec d'autres responsables de bâtiments. Comme j'assurais le culte, il demanda aux membres de son staff d'attendre que je finisse mon sermon. J'allais jusqu'au bout de mon message puis je rejoignis le groupe. Le staff, après avoir reçu des propositions, m'avait élu comme premier responsable de tous les prisonniers, soit plus de 500. Désormais je pouvais m'asseoir à la table des autorités pénitentiaires pour discuter de la bonne marche de la vie carcérale. Dieu ne s'est pas arrêté là, le cœur du directeur a été touché et il m'a pris comme personne de confiance. J'avais désormais le privilège de rendre service. Je n'ai jamais abandonné les cultes, et pour ma libération Dieu à touché deux personnes qui ont payé ma caution pour que je sois libéré. Je suis resté à ce poste pendant 11 mois. Si ma femme m'a quitté, Jésus est resté avec moi jusqu'à la fin.

    Actuellement tout en moi lui appartient et je sais qu'il pourvoira à un nouvel emploi et à une nouvelle épouse. Jésus ne déçoit jamais. Ce qui a changé en moi c'est ma capacité de pardonner quelque soit ce que je subi, d'être patient et savoir attendre l'heure de Dieu. J'ai compris que je devais me mettre au service de la parole du Seigneur et aussi me former pour un service de relation d'aide.

     

     @Beau

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique