•  

    L’heure vient où mes serviteurs ne pourront plus prêcher ma parole en toute liberté

     

    L’heure vient où mes serviteurs ne pourront plus prêcher ma parole en toute liberté Visions du 2 mars 2018

    Prophétesse Line ANTOINE

     

    Lors d’une de nos réunions, le vendredi  2 mars au soir, Le Seigneur m’a donné 2 visions. Cela se passait à la campagne. J’ai  vu une mère poule grise avec des poussins blancs qui cherchait un lieu de refuge pour s’y cacher.

    Dans la 2ème vision, j’ai vu cette mère poule avec ses petits de couleur jaune poussin, qui cherchait désespérément et avec précipitation où se protéger. C’était une couvée de plus d’une dizaine.

    Le Seigneur dit: L’heure vient où mes serviteurs ne pourront plus prêcher ma parole en toute liberté. La mère poule symbolise « l’Église, mes serviteurs et mes brebis» … Mes vrais serviteurs, dans ces moments de tourments, chercheront à protéger mes brebis au risque de leur vie.

    Dieu dit : Je garderai ton départ et ton arrivée des maintenant et à jamais. Ne crains rien car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets car je suis ton Dieu, je te fortifierai. Le temps arrive où mes serviteurs et servantes vont devoir se réfugier dans des lieux souterrains, dans les campagnes  pour prêcher ma parole. Mes enfants vont quitter la grande église pour se réunir comme au temps des apôtres dans des églises de maison.

    Le Saint-Esprit m’a fait comprendre l'heure vient dans certaine église le monde s'installeras carrément avec ses mœurs «alcool, musique mondaine, impudicité et habits indécents etc.» Le gouvernement vont changé certaines lois, dans la crise économique il imposeras à l'église de payer certaines taxes et autorisé le mariage pour tous… Certains serviteurs accepteront ces lois dans les églises, et trouveront cette situation normale juste pour garder leur confort, leur bien-être charnel. Mais le Seigneur dit : j’ai libéré une puissance d’égarement car ils m’ont désobéi et quitté le chemin du royaume…Mais mon Église sera à part, cachée en moi comme une mère poule qui couvre ses petits.

    Gardez-vous des faux prophètes dit le Seigneur ; je vous protégerai contre et envers tous.

    Soyez bénis dans le nom de Jésus-Christ. Amen


    Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te
    sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! Luc 13v34

     

    *

    L’heure vient où mes serviteurs ne pourront plus prêcher ma parole en toute liberté


     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  •  

     

     Judas a livré JÉSUS-CHRIST

     

     

    Judas a livré JÉSUS-CHRIST

    Message du 10 juin 2015 de Line Antoine

     

    Textes de référence :

    • Mat 27 v 1 à 8

    • Mat 26 v 15 à 16

    • Mat 13 v 44

    • Mat 26 v 6 à 13

    • Jér2MIE 18 v 11 (2ème partie)

    Je lisais Matthieu, et le Saint-Esprit m’a dit arrête-toi là et m’a donné à écrire ce message.

     

    Nous croyons que le Saint-Esprit est avec nous ; il est en nous, il est présent au milieu de nous. Amen

    Ce soir nous allons partager Mat 27 V 1 à 8

    En Mathieu 15 il est dit

    Judas a livré Jésus pour 30 pièces. Ce n’est pas beaucoup 30 pièces ! Ils ont jugé la valeur de notre sauveur au prix de 30 pièces… Voilà leur estimation de Christ…30 pièces. Le sacrifice de notre sauveur n’a pas eu du prix et de l’importance à leurs yeux parce qu’ils ne savaient pas l’importance et la valeur de Christ. Ils l’ont considéré comme un moins que rien, comme un vaurien, un blasphémateur, un faux prophète et un menteur. Mais Christ, le Père est en lui ; il savait, il connaissait sa nature ; il connaissait quel esprit l’animait… et il savait qu’il devait accomplir à la croix ce geste d’amour pour nous. Et il a été jusqu’au bout parce qu’il a obéi, parce qu’il a pris la décision d’accomplir cela pour chacun de nous et pour l’humanité.

    Ce soir, je demande à combien estimons-nous le sacrifice de notre sauveur ?

    Nous devons répondre dans notre cœur, dans notre âme et dans notre esprit.

    Il est inestimable : On ne peut l’estimer…non…

    A quel prix estimons-nous notre relation avec Christ ?

    A quel prix estimons-nous notre louange, notre amour, notre offrande, notre temps pour Lui ?

    Passons-nous du temps avec Lui ? Donnons-nous le meilleur de nous-mêmes à Christ, ou nous préoccupons-nous des choses ménagères  ou d’autres choses?

    Nous devons nous arrêter là et nous poser la question.

    Donnons-nous une louange agréable à Dieu ?

    Donnons-nous à Dieu tout notre amour ? Toutes nos offrandes ? Notre temps ?

    Sommes-nous prêts à nous investir totalement pour le salut de notre âme ? à nous convertir, à nous investir pour notre sauveur ? à nous sacrifier pour le suivre ?

    Mathieu 13 v 44

    Sommes-nous prêts à nous investir totalement pour notre sauveur ? à nous sacrifier pour le suivre ?

    Seras-tu prêt ?

    Lorsqu’on a trouvé Christ, on le protège. On protège notre salut car c’est un trésor précieux pour nous.

    Christ a-t-il de la valeur dans notre vie ?

    Connais-tu la valeur de notre âme?

    Alors sommes-nous prêts à abandonner nos traditions mondaines ?

    Savons-nous en quel temps nous sommes, pour être à la poursuite du vent?

    Nous devrions réfléchir et prendre notre vie sérieusement en Christ car la bible dit qu’il viendra comme un voleur… Ne soyons pas des vierges folles sans huile Le Saint-Esprit ne s’achète pas..mais ayons de l’huile dans nos lampes…Nous ne savons pas à quelle heure il reviendra nous chercher…il est impossible de payer ce prix et pour ne pas revenir.

    Soyons prêts …car il viendra comme un voleur.

    Si nous connaissions la valeur de la souffrance de Christ à la croix, nous serions meilleurs.

    Le sacrifice de Christ n’a pas de prix.

    Réfléchissons une seconde ! Avons-nous déjà donné à Christ quelque chose de valeur ? Une bonne chose de nous-mêmes ? Non

    La fidélité---dans la louange, dans l’adoration, dans la prière….Christ attend de nous la fidélité…être fidèle ; lui donner du temps car il a trouvé du temps pour aller à la croix pour nous.

    Mathieu 26 V 6 à 13

    Cette femme a parfumé la tête de son sauveur car elle savait que Christ était capable de lui pardonner ses péchés et lui donner une vie meilleure ; une vie parfumée de lui. Elle a donné le meilleur d’elle-même et c’est ce que nous devons faire… donner le meilleur de nous-mêmes à Christ. Amen ! C’est tout ce qu’elle avait de valeur en sa possession.

    C’était un parfum de grand prix…et nos prières, louanges, adorations doivent parfumer Christ…et à travers de cela nous obtenons guérison, restauration, délivrance.

    Ne faisons pas de compromis. Ne prenons pas part aux trahisons des hommes, mais dénonçons-les.

    Mathieu 27 V 6

    Ne faisons pas de compromis. Ne prenons pas part aux trahisons.

    Mathieu 27 V 7

    Qu’ont-ils fait de cet argent ? Ils ont fait un cimetière avec cet argent car ils avaient pris part à la trahison de judas pour livrer Christ. Ne partageons pas les trahisons des hommes mais dénonçons-les parce que cela nous conduira au cimetière, à la mort.

    L’Esprit de Dieu ne nous conduira dans aucune trahison, mais dans la vérité.

    Un Judas dans notre vie peut nous conduire à la mort. Mais il peut nous emmener aussi plus loin en Christ car quand Judas a trahi Christ, il l’a emmené à la croix pour accomplir le sacrifice.

    Paul a dit : «  quand je suis faible c’est alors que je suis fort. Mais si nous sommes en faiblesse, la trahison peut nous emmener loin si nous ne sommes pas forts. Elle peut nous entraîner dans le monde, avec la haine et l’amertume au cœur, nous emmener à la folie, au suicide, à la mort, au cimetière, parce que nous ne savons pas le prix de notre âme, le prix que Christ a payé pour nous à la croix.

    Mais une trahison peut aussi nous élever, nous emmener aussi plus haut avec Christ.

    La trahison a emmené Christ à la mort ; mais après il est ressuscité. Donc avant d’être emmené à une hauteur spirituelle elle nous conduit avant à la mort. Quand Christ a été trahi il a souffert, il est mort, et après il est ressuscité.

    Toute trahison fait mal, laisse une mauvaise empreinte…mais après guérison on est restauré. Amen.

    Jérémie 18 V 11

    Que chacun revienne de sa mauvaise voie. Réformons nos voies et nos œuvres… Ce soir après avoir entendu cette parole, prenons la décision de nous réformer, de réformer nos voies et considérer le prix du sacrifice du sang de Christ pour nous.

    Ne ramassons pas la paille que le vent peut emporter à tout moment.

    Dénonçons les œuvres ténébreuses qui vont contre le royaume de Dieu.

    Que la gloire de Dieu soit avec vous ! Que la lumière du Saint-Esprit soit dans vos vies.

    L’antéchrist est prêt. Tout est en place

    Faisons attention aux distractions qui nous empêchent de monter. Amen

    Line Antoine

     

    Message du 10 juin 2015 de Line Antoine

     

    Textes de référence :

    • Mat 27 v 1 à 8

    • Mat 26 v 15 à 16

    • Mat 13 v 44

    • Mat 26 v 6 à 13

    • Jér2MIE 18 v 11 (2ème partie)

    Je lisais Matthieu, et le Saint-Esprit m’a dit arrête-toi là et m’a donné à écrire ce message.

     

    Nous croyons que le Saint-Esprit est avec nous ; il est en nous, il est présent au milieu de nous. Amen

    Ce soir nous allons partager Mat 27 V 1 à 8

    En Mathieu 15 il est dit

    Judas a livré Jésus pour 30 pièces. Ce n’est pas beaucoup 30 pièces ! Ils ont jugé la valeur de notre sauveur au prix de 30 pièces… Voilà leur estimation de Christ…30 pièces. Le sacrifice de notre sauveur n’a pas eu du prix et de l’importance à leurs yeux parce qu’ils ne savaient pas l’importance et la valeur de Christ. Ils l’ont considéré comme un moins que rien, comme un vaurien, un blasphémateur, un faux prophète et un menteur. Mais Christ, le Père est en lui ; il savait, il connaissait sa nature ; il connaissait quel esprit l’animait… et il savait qu’il devait accomplir à la croix ce geste d’amour pour nous. Et il a été jusqu’au bout parce qu’il a obéi, parce qu’il a pris la décision d’accomplir cela pour chacun de nous et pour l’humanité.

    Ce soir, je demande à combien estimons-nous le sacrifice de notre sauveur ?

    Nous devons répondre dans notre cœur, dans notre âme et dans notre esprit.

    Il est inestimable : On ne peut l’estimer…non…

    A quel prix estimons-nous notre relation avec Christ ?

    A quel prix estimons-nous notre louange, notre amour, notre offrande, notre temps pour Lui ?

    Passons-nous du temps avec Lui ? Donnons-nous le meilleur de nous-mêmes à Christ, ou nous préoccupons-nous des choses ménagères  ou d’autres choses?

    Nous devons nous arrêter là et nous poser la question.

    Donnons-nous une louange agréable à Dieu ?

    Donnons-nous à Dieu tout notre amour ? Toutes nos offrandes ? Notre temps ?

    Sommes-nous prêts à nous investir totalement pour le salut de notre âme ? à nous convertir, à nous investir pour notre sauveur ? à nous sacrifier pour le suivre ?

    Mathieu 13 v 44

    Sommes-nous prêts à nous investir totalement pour notre sauveur ? à nous sacrifier pour le suivre ?

    Seras-tu prêt ?

    Lorsqu’on a trouvé Christ, on le protège. On protège notre salut car c’est un trésor précieux pour nous.

    Christ a-t-il de la valeur dans notre vie ?

    Connais-tu la valeur de notre âme?

    Alors sommes-nous prêts à abandonner nos traditions mondaines ?

    Savons-nous en quel temps nous sommes, pour être à la poursuite du vent?

    Nous devrions réfléchir et prendre notre vie sérieusement en Christ car la bible dit qu’il viendra comme un voleur… Ne soyons pas des vierges folles sans huile Le Saint-Esprit ne s’achète pas..mais ayons de l’huile dans nos lampes…Nous ne savons pas à quelle heure il reviendra nous chercher…il est impossible de payer ce prix et pour ne pas revenir.

    Soyons prêts …car il viendra comme un voleur.

    Si nous connaissions la valeur de la souffrance de Christ à la croix, nous serions meilleurs.

    Le sacrifice de Christ n’a pas de prix.

    Réfléchissons une seconde ! Avons-nous déjà donné à Christ quelque chose de valeur ? Une bonne chose de nous-mêmes ? Non

    La fidélité---dans la louange, dans l’adoration, dans la prière….Christ attend de nous la fidélité…être fidèle ; lui donner du temps car il a trouvé du temps pour aller à la croix pour nous.

    Mathieu 26 V 6 à 13

    Cette femme a parfumé la tête de son sauveur car elle savait que Christ était capable de lui pardonner ses péchés et lui donner une vie meilleure ; une vie parfumée de lui. Elle a donné le meilleur d’elle-même et c’est ce que nous devons faire… donner le meilleur de nous-mêmes à Christ. Amen ! C’est tout ce qu’elle avait de valeur en sa possession.

    C’était un parfum de grand prix…et nos prières, louanges, adorations doivent parfumer Christ…et à travers de cela nous obtenons guérison, restauration, délivrance.

    Ne faisons pas de compromis. Ne prenons pas part aux trahisons des hommes, mais dénonçons-les.

    Mathieu 27 V 6

    Ne faisons pas de compromis. Ne prenons pas part aux trahisons.

    Mathieu 27 V 7

    Qu’ont-ils fait de cet argent ? Ils ont fait un cimetière avec cet argent car ils avaient pris part à la trahison de judas pour livrer Christ. Ne partageons pas les trahisons des hommes mais dénonçons-les parce que cela nous conduira au cimetière, à la mort.

    L’Esprit de Dieu ne nous conduira dans aucune trahison, mais dans la vérité.

    Un Judas dans notre vie peut nous conduire à la mort. Mais il peut nous emmener aussi plus loin en Christ car quand Judas a trahi Christ, il l’a emmené à la croix pour accomplir le sacrifice.

    Paul a dit : «  quand je suis faible c’est alors que je suis fort. Mais si nous sommes en faiblesse, la trahison peut nous emmener loin si nous ne sommes pas forts. Elle peut nous entraîner dans le monde, avec la haine et l’amertume au cœur, nous emmener à la folie, au suicide, à la mort, au cimetière, parce que nous ne savons pas le prix de notre âme, le prix que Christ a payé pour nous à la croix.

    Mais une trahison peut aussi nous élever, nous emmener aussi plus haut avec Christ.

    La trahison a emmené Christ à la mort ; mais après il est ressuscité. Donc avant d’être emmené à une hauteur spirituelle elle nous conduit avant à la mort. Quand Christ a été trahi il a souffert, il est mort, et après il est ressuscité.

    Toute trahison fait mal, laisse une mauvaise empreinte…mais après guérison on est restauré. Amen.

    Jérémie 18 V 11

    Que chacun revienne de sa mauvaise voie. Réformons nos voies et nos œuvres… Ce soir après avoir entendu cette parole, prenons la décision de nous réformer, de réformer nos voies et considérer le prix du sacrifice du sang de Christ pour nous.

    Ne ramassons pas la paille que le vent peut emporter à tout moment.

    Dénonçons les œuvres ténébreuses qui vont contre le royaume de Dieu.

    Que la gloire de Dieu soit avec vous ! Que la lumière du Saint-Esprit soit dans vos vies.

    L’antéchrist est prêt. Tout est en place

    Faisons attention aux distractions qui nous empêchent de monter. Amen

    Line Antoine

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  •  

     La sainte cène Révélation

    La sainte cène Révélation

    de Line Antoine

     

    Depuis la naissance de Sos Prières Cœurs Brisés en 2006, plus précisément le 7 janvier, nous avons

    toujours célébré la sainte cène selon les instructions et révélations du Seigneur, à table, lors d’un

    repas fraternel.

    Nous devons prendre la sainte cène avec joie ; une joie immense, car notre sauveur Jésus-Christ n’est

    plus dans le tombeau, mais il est ressuscité dans toute sa gloire. Quand nous prions, nous ne devons

    pas prier Jésus de Nazareth, mais Jésus-Christ glorifié.

    Je bénis le Seigneur car il y a 8 jours que celui-ci m’a fait comprendre que la sainte cène, la

    communion fraternelle, n’est pas bien célébrée dans les communautés. Et c’est pour cela qu’il y a des

    morts et des infirmes... Dans les communautés, c’est juste manger un morceau de pain ou de biscuit

    et boire un peu de jus de raisin ou de vin sans la révélation. Et très souvent les serviteurs ne sont pas

    en règle pour cette célébration, mais cela ne les empêche pas de le faire quand même car ils n’ont

    pas la crainte de Dieu.

    Le Seigneur m’a dit que pendant ce partage de la cène, il doit y avoir des guérisons, des délivrances,

    des miracles ! Et c’est ce qui s’est passé le soir de la célébration du 12 août 2017. Alléluia ! Dieu

    s’est glorifié ! Dieu a répondu ! Il m’a dit clairement : Ils ne savent pas célébrer la sainte cène. Lors de

    la sainte cène, je le répète encore, il doit y avoir des guérisons, des délivrances, des miracles, le

    baptême du Saint-Esprit, des révélations, des prophéties. Et c’est pour cela qu’il y a des morts et des

    boiteux spirituels…Mais je bénis l’Eternel car il nous a fait grâce ce soir. Il y a eu au milieu de nous

    des révélations, des délivrances…Un bébé a même été à distance, présentée au Seigneur ! Alléluia.

    Que le nom de notre Seigneur soit béni !

    Rentrons maintenant dans la révélation que le Seigneur m’a donnée avec la canne pour la sainte

    cène !

    C’est pour cette raison que sur la table, à côté de chaque assiette, il y avait un cadeau pour chaque

    convive. Ce cadeau était symbolique et prophétique. En fait, c’était tout simplement un petit

    morceau de canne pressé et sec, attaché avec un ruban rose.

    Esaïe 53 v 2 à 5 …Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour

    nous plaire.3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance,

    Semblable à celui dont on détourne le visage. Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun

    cas. 4Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et

    nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. 5Mais il était blessé pour nos

    péchés, brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par

    ses meurtrissures que nous sommes guéris. 6Nous étions tous errants comme des brebis…

    Bien aimés, j’étais en train de marcher quand Dieu m’a donné cette révélation, à savoir : Prendre un

    morceau de canne. Il a été brisé comme ce morceau de canne. Dommage que vous ne puissiez le

    voir ! Dieu m’a dit de prendre cette canne et de la présenter à ma table. Il a été pressé. (Visualisez ce

    morceau de canne normal, broyé, pressé dans l’appareil pour en extraire le jus, et qui ressort aplati

    et sec)…A cause de nos péchés il a été brisé, meurtri et cela il l’a accepté pour nous…Il est devenu

     

    comme ce morceau de canne pressé… Que chacun de nous ce soir prenne conscience de ce geste

    prophétique. Il a été brisé pour toi, pour moi, pour nous.

    Dans la canne il y a le sucre qui est bon, ainsi que le jus...En mâchant, en écrasant un morceau de

    canne (il y en avait sur la table), que se passe t-il ? Si la canne pouvait parler elle crierait car si on

    vous écrasait le doigt vous hurleriez de douleur n’est-ce pas ?

    Dans la canne il y a le jus qui est bon ; le sucre l’est aussi et nous l’utilisons de diverses façons pour

    faire de bonnes préparations culinaires telles les confitures, les gâteaux…etc.

    Dans le brisement de Jésus, l’eau et le sang ont coulé. Mais l’utilisation de la canne (je fais des gestes

    prophétiques) donne du sucre, du jus mais aussi du rhum ! Pourquoi le rhum ? En sortant sous le

    sang, sous les meurtrissures, sous le sacrifice de notre Sauveur, on quitte Jésus et on se laisse attirer

    par le monde. Un chant créole dit ceci : tu es tombé dans le caniveau à cause de l’alcool, du rhum…

    C’est une image forte ! En sortant sous cette couverture c’est là qu’on se retrouve…dans le

    caniveau où Satan nous attend les bras ouverts!

    Quand Jésus a été brisé, voilà ce qui est sorti de lui : son sang ! Son sang a coulé (je prends

    prophétiquement de l’éosine que je fais couler sur un morceau de canne brisé...Il fallait être à cette

    table pour voir tous les gestes faits prophétiquement) pour nos péchés.

    A ma connaissance il n’y a que le raisin qui est ainsi pressé (encore un geste prophétique avec le

    raisin écrasé dans la main) pour donner du vin…le vin que symboliquement nous buvons comme le

    sang de Christ.

    Que chacun de nous prenne conscience que le corps de Jésus-Christ a été brisé pour nous, à cause de

    nous, et qu’en commémorant ce sacrifice quelque chose doit se passer…car c’est dans ses

    meurtrissures que nous sommes guéris. Moi personnellement, j’ai demandé à Dieu de faire un

    miracle spirituel pour moi car s’il lui a plu de me révéler les mystères de la sainte cène, je ne veux pas

    être la même en quittant cette table.

    Je veux que chacun de nous n’oublie jamais cette image du pressoir ! le raisin est pressé pour donner

    le vin… C’est le brisement.

    Dieu m’a dit encore : Tout ce qui est sur cette table est consacré, sanctifié. Jai obéi à tout ce qu’il m’a

    demandé de faire avec précision, minutie et joie afin de réjouir son cœur et qu’il soit puissamment

    glorifié. Chaque détail, la canne en morceau, la canne pressée, les grappes de raisins noirs, les olives,

    la cannelle, le sel, l’huile d’olives… Tout est prophétique.

    Je prie le Seigneur qu’il se révèle à tous ceux qui lisent ce message afin qu’ils comprennent ce qu’est

    vraiment la sainte cène car quand on a compris l’importance de la sainte cène, l’importance du

    sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ, on demande pardon à Dieu pour ses péchés car on ne

    s’assied ni ne met la main à table du Roi n’importe comment.

    Que Dieu vous éclaire sur ce sujet et qu’il vous bénisse. Amen.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique